sak ifé nout jordu ék nout demin

La Possession et sa « richesse » foncière


Édito
Mardi 17 Décembre 2013

Roland Robert, l’ancien et actuel maire (si, si, il l’est encore, sur papier du moins) de La Possession a toujours eu raison sur un point : « la richesse de La Possession, c’est son foncier ».


Le  11 décembre 2013, la commune de La Possession, c’est à dire nous les contribuables possessionnais, a été condamnée à payer aux consorts Souprayenmestry  12.461.000 euros, soit pour ceux qui préfèrent raisonner en francs près de 82.000.000 francs ! Le comble, c’est que les contribuables possessionnais sont condamnés pour une faute qu’ils n’ont pas commise. 
 
Bien entendu, le maire officiel et son DGS-Maire ont déclaré, la main sur le cœur, qu’ils se pourvoiraient en appel, en cassation et si besoin est, ils feraient appel à la cour européenne des droits de l’homme ! Quel toupet, quel cynisme, quelle indécence ! Et d’affirmer, toute honte bue, que notre commune pourrait payer en cas de condamnation ultime car elle dispose d’un foncier conséquent ! Comme si ce foncier, cette richesse était la leur !
 
A quelques jours de la fête de la liberté et au lendemain de l’enterrement de celui qui symbolise la liberté, le pardon, la reconciliation, prenons l’engagement, amis Possessionnais, de nous libérer de ces bouffons qui polluent l’atmosphère de notre commune depuis trop longtemps.  

Philippe Lew



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit