sak ifé nout jordu ék nout demin

La Droite locale a-t-elle honte de l'étiquette UMP ?


Édito
Mardi 3 Avril 2012

L'UMP Réunion, la section de Saint-Denis surtout, en a assez que la Droite néglige son logo lors des élections locales. La Droite a totalement occulté l'étiquette UMP lors des Cantonales de l'année dernière. La visite du candidat-président Nicolas Sarkozy demain, va relancer un débat : plusieurs responsables veulent que l'UMP prenne ses distances avec La Réunion en confiance.


La Droite locale a-t-elle honte de l'étiquette UMP ?
L'UMP doit-il sortir de La Réunion en confiance ? Doit-il redevenir un parti à part entière directement lié à Paris, et sans systématiquement passé par Didier Robert, secrétaire national de l'UMP et surtout président de La Réunion en confiance dont l'UMP est l'une des composantes ? Cela fait plus d'un an que les voix s'élèvent pour une séparation nette et précise entre l'UMP et le mouvement présidé par Didier Robert.

L'année dernière lors des Cantonales, seuls les candidats de René-Paul Victoria sur Saint-Denis avait mis l'étiquette UMP de manière visible sur leurs affiches. La plupart des autres candidats de Droite, étaient de La Réunion en confiance. Vu le contexte socio-économique et l'impopularité du président Sarkozy, la tactique adoptée par Didier Robert, était un moindre mal. Et, la Droite a malgré tout sauver les meubles au Conseil général.

Les fidèles de l'UMP n'en démordent pas pour autant. Et, l'élection présidentielle leur donne raison. Didier Robert aussi. Le président de La Réunion en confiance a reconnu que "nous n'avons sans doute pas assez communiqué sur l'UMP". Et sans doute pas assez sur l'action du président de la République, ex-président de l'UMP. La Droite a l'opportunité de sortir les fanions et les drapeaux UMP, demain. Va-t-elle le faire ?

Ceux qui veulent un UMP indépendante et forte au sein de la Droite va sans doute profiter de l'occasion pour retrouver leur identité politique. L'UMP sera prépondérante sur La Réunion en confiance au moins jusqu'à l'élection présidentielle. Et peut-être jusqu'aux Législatives. Et après ? Il y a de fortes probabilités que Didier Robert, secrétaire national de l'UMP et président de La Réunion en confiance, succède à Yves Ferrière au poste de secrétaire départemental.

L'UMP, La Réunion en confiance, la Droite locale, Paris… C'est clair, une crise d'identité menace la Droite locale.




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par renouveau le 03/04/2012 21:17
c'est la manière qu'ils ont de se planquer car l'UMP ne fait plus recette et que la droite locale est tentée de se faire une VIRGINITÉ auprès de tous les Réunionnais qui se sont fait PLUMER par SARKO depuis 5 ANS ; ( reunion en confiance , emergence reunion, gauche moderne , nouveau centre ..... poulet sarcive et dinde aux marrons !!!)
La Reunion à perdu pendant cette periode toutes les avancées et les succès de 10 ANS D'EFFORTS ET DE REUSSITE .
NOUS AVONS TOUT VU PARTIR EN PETITS MORCEAUX

L'UMP , c'est le PMU , quand ca paye , c'est que le tocard est rentré !!! ..... mais c'est rare !!

2.Posté par grondin le 03/04/2012 23:09
La Réunion n'est plus en confiance avec super cumukard, super Drestructeur de la Réunion !!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit