sak ifé nout jordu ék nout demin

La Droite a commencé à laver son linge sale


Politique
Mercredi 30 Mars 2011

La Réunion en confiance, l'UMP et les autres partenaires du mouvement étaient réunis hier soir encore dans un hôtel de Saint-Gilles. C'est autour de Jean Simonetti, secrétaire national en charges des relations avec les élus d'Outre-mer, et Didier Robert, chef de file de la Droite locale, qu'ont eu lieu les discussions.


La Droite a commencé à laver son linge sale
La Droite a reconnu son échec pour ces cantonales. L'envie de constituer une majorité départementale avec divers éléments des autres groupes, a beaucoup diminué. Les représentants des différents courants de la Droite, réunis hier soir à Saint-Gilles, ont accepté de manière solidaire la responsabilité de la défaite.

Didier Robert, patron de La Réunion en confiance, Jean Simonetti également secrétaire départemental, René-Paul Victoria, député, David Lorion, conseiller régional… ont analysé d'une part les raisons de la faillite de la Droite, et les dysfonctionnements au sein de leur mouvement, qui ont également conduit à cet échec aux cantonales.

"Nous nous sommes tout dit, il n'y a pas eu de tabous”. De l'environnement dans lequel s'est déroulé la constitution de la liste La Réunion en confiance, au choix des candidats, à la réactions des uns et des autres à l'issue du premier tour, les cadres de la Droite présents, ont surtout montré une volonté de vouloir "tourner la page".

“Nous devons nous servir de ces cantonales pour nous recentrer sur nos valeurs, nos structures et préparer les échéances à venir”, a indiqué l'un des participants.

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Coco le 30/03/2011 03:24
La reunion en confiance est vraiment pour le coup en deserrance!

2.Posté par "oubli pa nou" de Métropole le 30/03/2011 07:10
Nous avions prévu tout un article ... Nous rejoignons et nous consommons sans modération, tout ce que écrit "Coco". Avec son autorisation, nous le citons" La réunion en confiance, est vraiment pour le coup en déserrance!"

Et notre belle langue: Kisa zot aspèr,la? Zot i aspèr manzé kui. Zot lé"sé in aspér-kui"

Merci Coco, en toute confiance. Un bonjour de la Métropole.

Soyez assuré, de notre dévouement Réunionnais.

Aimé TECHER
porte -parole de "oubli pa nou"de Métropole.

3.Posté par amertume le 30/03/2011 15:27
Trop facile de vouloir "oublier" ces cantonales après la cruelle défaite sur St-Denis... mauvais choix des candidats.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >