sak ifé nout jordu ék nout demin

LETTRE OUVERTE A TOUS LES ELU(E) S DE NOTRE DEPARTEMENT


Politique
Mardi 31 Mars 2015

​Entre le premier et le deuxième tour de ces élections départementales, vous voilà pour certains d’entre vous réélus et pour d’autres, d’être les nouveaux visages qui auront la lourde tâche de gérer le quotidien de la population réunionnaise au sein de cette nouvelle assemblée, dont beaucoup d’entre nous ignore les vrais compétences.


Au soir de cette élection, sur les plateaux des différentes chaînes télévisé, beaucoup d’entre vous étaient dans l’euphorie, dans l’enthousiasme de la victoire, pour d’autres dans la peine de la défaite, avec à la clé pour certains partis politiques une véritable claque.

La crête politique de la Réunion change, avec un retour triomphant de l’union de la droite, mais pour combien de temps ? La gauche subie, une véritable débâcle, la faute à qui ! Ce qui est certain, la politique est avant tout quelque de cyclique et parfois, même après des années de pouvoir, sans même s’en apercevoir, c’est la chute finale.

À vous entendre, dans vos déclarations d’après-élection ; vous défendez tous l’idée de vous attaquer au chômage, à la précarité, à la vie chère ? Mais comment allez vous procéder ? Que comptez-vous réellement entreprendre ! N’est-ce pas, hélas, encore des promesses !

Citoyen soucieux du développement harmonieux de mon île, d’une meilleur prise en compte de toutes celles et ceux qui subissent de pleins fouets  tous ces effets néfastes, j’ai adressé en son temps et notamment ; au président de la République, au Premier ministre, au ministre des outre-mer, aux sénateurs comme aux députés(es), au président de la Région Réunion, à la présidente du conseil général, deux projets d’intérêt collectif qui pourrait permettre de sortir certains de nos compatriotes du fé noir … Je suis dans l’expectative, ce, malgré des réponses positives et encourageantes !

Je viens donc faire appel à vos engagements et solliciter de votre part un soutien sans faille pour que deux projets puissent voir le jour, que vos déclarations soient suivies d’effets constructifs et ne resteront pas que des annonces sans lendemain.

Je vous invite donc à prendre position, sur un projet d’économie sociale et solidaire qui consiste à créer une coopérative pour les plus démunis, susceptible de proposer 3 500 références de produits de première nécessité (alimentaire et non-alimentaire) et qui propose la création de plus de 900 emplois, toutes catégories professionnelles confondues.

Le deuxième projet consiste à mettre en place une unité de recyclage de tous les types d’emballages existant sur notre île, pour en faire soit, de la matière première recyclée et pour d’autres d’être réinséré dans le circuit industriel local. Prévisions d’embauches = 140 emplois.

Tout en souhaitant que cette lettre ouverte puisse être publiée et que vous puissiez en prendre connaissance, je reste à l’entière disposition de tous les élus(es) et de les rencontrer pour apporter de vives voix toutes les explications,  car c’est bien TOUS ENSEMBLE QUE NOUS DEVONS REUSSIR.

Je vous laisse le temps de prendre connaissance de cet appel et vous pouvez me joindre pour toutes réponses à vos questions par courriel à : j.f.begue@wanadoo.fr , . Merci d’avance, mais faute pour vous de ne pas en tenir compte, je n'hésiterais pas à en faire part à toute la population. Remerciements particuliers à tous les médias qui publieront cet appel.
 

LE PORT


Jean-François BEGUE



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par @ Mytho le 31/03/2015 23:29
? ? ?

2.Posté par Vivien DURIEUX de ROMAINVILLE ,DELAITTRE de CAROLI le 01/04/2015 22:02
LA RAIE PÜBLIQUE ,LA GUEUSE est morte vive le Roi Louis XX de BOURBON ,banquier de formation hérite de "LA FRANCE UN ETAT EN ETAT DE FAILLITE",FRANCOIS FILLON en 2008 en CORSE aux FRANCAIS.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue