sak ifé nout jordu ék nout demin

LA REGION INTERVIENT EN FAVEUR DU LOGEMENT A LA REUNION


Politique
Vendredi 24 Avril 2015

​A la suite de la réunion tenue ce jour, la Région rappelle son intervention depuis 2010 pour soutenir l'activité économique à travers la relance de la commande publique en faveur du BTP et développer les logements sociaux sur toute l'île. La politique du logement à La Réunion doit être considérée comme un enjeu majeur en faveur d'un projet de territoire intégré.


LA REGION INTERVIENT EN FAVEUR DU LOGEMENT A LA REUNION

Le dernier projet de loi de finances a acté la suppression des aides à la location-accession qui permettaient aux personnes les moins aisées d’accéder à la propriété de leur logement. Au Sénat,  cette disposition, après avoir été supprimée, a été réintroduite par la majorité socialiste à l’Assemblée Nationale. 

A La Réunion, un des problèmes essentiels reste celui de l'offre insuffisante de logements qui ne peut être réglée que par une libération des contraintes pesant sur le foncier. La diminution des aides de l’Etat sur le foncier (FRAFU) et la diminution de 10 millions d’euros de la Ligne Budgétaire Unique (LBU), qui finance le logement social, sont un véritable coup dur, à la fois pour les familles les plus fragiles, et les entreprises. 


Au niveau local, les collectivités subissent les baisses de dotations de l’État. Cependant, la Région a fait le choix volontaire, au-delà de ses champs de compétence, de porter un plan d'action pour ne pas mettre le territoire dans une situation catastrophique, notamment en matière de logement. 

La Collectivité intervient ainsi sur différents axes pour soutenir la réalisation de logements sociaux et l'activité économique du BTP avec: 

> la mise en place dès 2010 d'un Plan de Relance aux Communes (de 300 M€) pour relancer l'activité dans le BTP,
> un soutien, entre 2012-2014, en faveur du logement social de 22,3 millions d'euros. La Collectivité s'engagera sur le prochain contrat de plan, sur ce secteur aux côtés de l'Etat, pour 22 autres millions d'euros soit sur la période plus de 44 millions d'euros dans un domaine qui ne relève pas directement de la compétence de la collectivité.

Par ailleurs, la Région a décidé d'intervenir en garantie d'emprunt avec la Caisse des Dépôts et de Consignations à hauteur de 7,5 %. Fin 2014, c'est un volume de prêt de 164 M€ qui aura été garanti pour produire 1 600 logements. 

 

Plus que jamais il est primordial, alors que le foncier se raréfie, de favoriser d’une part la rénovation des logements par des investissements gouvernementaux adaptés, et d’autre part d’avoir une politique véritablement incitative pour permettre l’accession à la propriété au plus grand nombre.

La Région attend des réponses concrètes, constructives et responsables de l'Etat face à la problématique du logement social.


Communication Région Réunion



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue