sak ifé nout jordu ék nout demin

LA HONTE : MISTER TÊTU 2015 EST UN NOUVEAU GESTAPETTE


Citoyen
Vendredi 2 Janvier 2015

Pierre Desproges disait qu’en lisant Minute, on s’économisait la lecture de Sartre car on avait à la fois «la nausée» & «les mains sales»: on pourra en dire autant de Têtu. Le seul journal LGBT (lesbien, gai, bi & trans) de France vient en effet d’attribuer le titre de «Mister Têtu 2015» à un partisan affiché du Front national, le dénommé Matthieu Chartraire


FÉDÉRATION TOTAL RESPECT

Ce Troyens natif de Grenoble s’inscrit dans une tradition homosexuelle d’extrême droite qui exalte la virilité et abhorre la confusion des genres («Il doit y avoir des homosexuels au FN mais pas de folles», déclare Jean-Marie Le Pen en 1995; «Je ne fais pas partie des gens qui se mettent en petit slip en cuir», poursuit M. Chartraire hier dans Têtu). Abel Bonnard, surnommé «Gestapette», fut ministre de Pétain, collaborationniste autant qu’homosexuel notoire.

La Fédération Total Respect (Tjenbé Rèd) déplore que Têtu s’enfonce dans l’abjection comme dans la dénégation, invoquant la défense du «débat d’idées» & trahissant une tradition du combat LGBT qui refuse la compromission avec le racisme, l’antijudaïsme, la misogynie ou les LGBT-phobies incarnés par l’extrême droite. Ainsi, Total Respect appelle les associations et militant/e/s LGBT à résilier leurs abonnements à Têtu autant qu’à le boycotter; Total Respect appelle le tissu LGBT français à se concerter pour penser et publier un nouveau journal LGBT.

Porte-parole de la Fédération Total Respect

David Sar Auerbach Chiffrin



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est