sak ifé nout jordu ék nout demin

L'opposition départementale à Nassimah Dindar "de recevoir les ex-salariés" de l'Arast


Invité(e)
Mardi 6 Décembre 2011

Sur le site internet de Zinfos, la présidente du Conseil général disait qu'elle était "insultée tous les jours par Paul Junot et Mimose Libel", l'un est syndicaliste (secrétaire général de la CFTC), l'autre, ex-employé de l'Arast. L'opposition du Conseil général demande elle, "un traitement rapide du dossier".


L'opposition départementale à Nassimah Dindar "de recevoir les ex-salariés" de l'Arast
Le groupe Objectif Réunion (union des 16 élus de droite et du centre-droit) du Conseil Général, s'est fendu d'un communiqué hier. Cyrille Hamilcaro et ses amis politiques "déplorent fortement les déclarations de la présidente du Département".

"Jamais, en notre qualité d'élus, nous nous sommes sentis menacés ou persécutés par les personnels de l'ex-Arast, ni aujourd'hui ni hier au plus fort de leurs manifestations".

L'opposition départementale soutient les ex-salariés de l'Arast. "Leurs revendications, nous le disons depuis le début, sont justes et normales. Réclamer un engagement qui ne dépendra, dans ses effets, que des décisions judiciaires à venir, n'a rien de choquant ni d'illégal".

Stéphane Fouassin, porte-parole d'Objectif Réunion, indique que "chacun doit prendre ses responsabilités et les élus du peuple n'ont pas à avoir peur du peuple: c'est à ce titre que nous demandons à Nassimah Dindar de recevoir personnellement une délégation de grévistes de l'ex-Arast sans choisir nommément ses interlocuteurs, et ce cela sans se cacher derrière différents prétextes fallacieux".
 
"Il faut une écoute spécifique et un accompagnement adapté pour ces personnes dans la détresse et le désespoir. D'un côté, certains n'ont toujours pas touché la moindre indemnité, et de l'autre, plusieurs pourraient être amenés à rembourser les sommes perçues".

"Cette année encore, les fêtes de fin d'année se dérouleront dans un contexte particulier pour les ex-salariés de l'Arast, et tous les précaires de La Réunion", a dit le porte-parole de l'opposition départementale.
 




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger