sak ifé nout jordu ék nout demin

L'art de la division


Culture - Kiltir
Lundi 16 Juillet 2018

Les pique-niques sont des moments très importants pour la cohésion et la construction de notre ensemble réunionnais.


Le grand pique-nique du 14 juillet qui s'est déroulé dans une vraie ambiance réunionnaise, dans le calme et la bonne humeur.

Les échanges y ont été d'un très bon niveau. 
Après les quelques mots de bienvenue et le rappel de quelques règles élémentaires de la vie réunionnaise.

Le moment des retrouvailles a été riche en souvenirs et en ladilafé
Sak té pa la la ginye zot kont, konm dab, sé le rituél, é lé pa méchan ou patro méchan.

Est venu alors, le temps du partage des caris et des bouteilles spécialement réservés aux grandes occasions.

Une fois les repas dégustés et partagés, place aux échanges et partages d'idées.
C'est bien comme ça que notre monde s'est construit et a évolué depuis plus de 350 ans.

Vous pourrez trouver ici une petite tranche de ces moments de magie, comme si vous y étiez.

Dans un groupe d'artistes, Lorenjo est étonné par la quantité de musiciens qui étaient présent ce 14 juillet sous les filaos et trouve que nous devons nous méfier de ceux qui dénigrent nos actions de partage en essayant de nous entrainer dans des chemins qui ne sont pas les nôtres.

Karl explique alors que nos actions font de l'ombre à ceux qui ont des intérêts cachés. Comme ils ne peuvent plus avancer à découvert, ils tentent alors de nous discréditer aux yeux d'une population laissée à l'abandon.

Les stratégies s'échafaudent au grès des propositions… 

Extrait en vidéo…

INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Novembre 2018 - 07:13 Manmzél Pola