sak ifé nout jordu ék nout demin

Journalistes molestés : Thierry regrette et est prêt à rembourser le matériel cassé


Édito
Dimanche 16 Septembre 2012


Journalistes molestés : Thierry regrette et est prêt à rembourser le matériel cassé
Cet après-midi, lors de ma conférence de presse, un regrettable accident dû à une confusion s’est produit. En effet, des journalistes ont été bousculés par des personnes présentes sur place.

A titre personnel, je tiens à condamner cet acte et à adresser mes excuses les plus sincères à ces journalistes mais aussi aux organes de presse qu’ils représentent.

Même si je ne suis pas à l’origine de ce malheureux événement, je m’engage à titre personnel à rembourser le matériel qui a été endommagé.

Je rencontrerai chacune des personnes concernées par cette agression pour leur adresser en personne mes sincères excuses.

Communiqué



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par pseudo le 16/09/2012 19:21
"Un regrettable accident dû à une confusion" : si l'on admet qu'il s'agit effectivement d'un "regrettable accident", comment accepter que vous parliez de confusion? Les propos sur les vidéos sont clairs vous incitez sciemment vos adeptes à attaquer les journalistes du JIR. C'est scandaleux et irresponsable de la part d'un homme public et d'un représentant du peuple! En tant que saint leusienne je suis outrée.

"Je m'engage à titre personnel à rembourser le matériel" comme s'il ne s'agissait que de cela, d'argent et de dégâts matériels! c'est bien plus, vous baffouez tous les principes et pour vous tout s'achète ou se vend, même la dignité! Respectez les autres Thierry robert et vous aurez le respect que vous demandez.

Cela étant vous n'en êtes pas à votre 1er coup d'essai. Personne n'aura oublié le coup de la photo du journaliste du Quotidien que vous avez transformé en tracts puis jetez sur la voie publique. On se rappelera aussi du linchage de Isabelle Poudroux, sur écran géant sur le parvis de la mairie après avoir invité les citoyens de Saint Leu, un à un par téléphone, à assister à la scène. J'en passe et des meilleurs.

Et pour finir, il est flagrant de voir que vous vous battez pour des contrats aidés, des contrats précaires mais pas pour de vrais emplois durables, votre position de député vous permet de proposer un plan au gouvernement pour la formation et l'emploi pérenne, pourquoi ne le faîtes vous pas? Dans votre commune des personnels communaux ont passé et ont été reçus à des concours territoriaux (atsem), cela fait plus d'un an! Pourquoi vous ne les titularisez pas? Là vous avez l'occasion de fournir du travail et pérenne qui plus est!
Avec ça, nous avons tous vu que votre plafond d'indemnités est dépassé de 1700€ et que vous avez partagé la somme avec vos adjoints qui ont déjà une paye(JIR). Pourquoi vous n'utilisez pas ce surplus pour créer des emplois sur vos 5 ans? En 5 ans de mandant (multiples) vous pouvez ainsi embaucher 30 personnes à raison de 6 mois de travail, à 600€ soit l'équivalent d'un contrat aidé.
Je n'invente rien, car au PCR par exemple les indemnités des élus permettent d'employer depuis plusieurs dizaines d'années une dizaine de personnes à Témoignages.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit