sak ifé nout jordu ék nout demin

Jeu de Dames à La Possession


Édito
Jeudi 30 Août 2012

"Ça y est ; ce qui se susurrait en coulisses est désormais officialisé : Sylviane Rivière, l’ex-deuxième dame de La Possession (la première dame étant l’épouse de l’actuel maire) est dans les starting- blocks pour en devenir la première magistrate en 2014. En effet, interviewée par un journaliste d’un quotidien local, madame Rivière a confirmé : "Oui, je vise la mairie de la Possession".


Jeu de Dames à La Possession
"Madame Rivière qui avait déclaré toute sa flamme au maire lors du dernier conseil municipal et je la cite : "Je vous ai aimé jusqu’en mars 2012", part sans indemnités de rupture, ni pension alimentaire, mais, selon elle, libre et sans aucun regret.

Et je la cite encore : "Aujourd’hui je suis libre, dorénavant je jouerais un rôle d’opposant, maintenant je pourrais m’exprimer et dire ce que je pense". Et tout cela après cette déclaration de son groupe : "Le maire a changé complètement son image, il est devenu un dictateur, un homme sectaire incapable de comprendre les autres". Et je ferme les bans, pour l’instant.

Sylviane Rivière n’est pas la seule dame à vouloir s’asseoir dans le fauteuil douillet de notre premier magistrat. Vanessa Miranville est également sur la piste de danse, enchaînant déjà un maloya endiablé, déhanchant à souhait et qui damnerait le premier saint venu (Saint Roland, par exemple) !

Vanessa, c’est cette jeune femme qui, lors des cantonales de mars 2011, avait placé le conseiller général sortant en garde à vue électoral l’obligeant à un second tour où il a frôlé la correctionnelle. Et il se chuchote que notre Vanessa, qui n’est pas encore au paradis, est en train d’étoffer son équipe de choc afin de rafler la mise en 2014.

Pour ne pas être en reste et mourir idiote à La Possession, la Droite pourrait également avoir une tête de liste féminine en la personne de Marie-Andrée Lacroix-Faveur, conseillère régionale de La Réunion en confiance (actuellement en méfiance, voire même en souffrance) et aussi conseillère municipale de l’opposition. Marie-Andrée devrait, sans trop de problèmes, réunir une bonne équipe d’ici là.

Et, last but not least, comme diraient nos amis de la perfide Albion, c’est une autre grande dame qui se fera certainement un immense plaisir de donner gratuitement un aller-simple à celui qui, parmi d’autres, a voulu la dégommer de son mandat de députée de notre circonscription. La personnalité politique préférée des Réunionnais, Huguette Bello pour ne pas la citer, saura le moment venu, et j’en suis convaincu, apporter sa touche personnelle pour aider à tourner une page sombre de notre commune. Et ainsi participer au renouveau démocratique de celle-ci dans un souci de salubrité publique.

C’est qui encore qui avait chanté que "la femme est l’avenir de l’homme" ?  

Philippe Lew, La Possession



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par femme au perchoir le 30/08/2012 06:47
Bravo, les femmes 2014, place aux femmes dans de nombreuses communes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit