sak ifé nout jordu ék nout demin

Jeannick Atchapa : "L’absence de concertation est une règle à Bras-Panon !"


Invité(e)
Jeudi 6 Décembre 2012

"La Commission départementale d’aménagement commercial (CDAC) a donné son feu vert à l’implantation d’un supermarché à Bras-Panon. Ce projet est intéressant à la fois pour les emplois qu’il va générer mais également pour la structuration de la fonction commerciale de la ville et l’équilibre du territoire Est de la Réunion".


Jeannick Atchapa : "L’absence de concertation est une règle à Bras-Panon !"
"Cependant, deux constats sont à faire concernant l’installation programmée en 2013 de cette surface commerciale d’environ 1 400 m2 dans un « hangar » existant au sein de la zone industrielle.

- Un Manque de flagrant d’information et de concertation avec les acteurs de Bras-Panon.

La politique ne se résume pas à construire en détruisant l'existant !  

Le maire de la commune impose un projet imaginé dans des bureaux feutrés mais non partagé avec le tissu socio-économique panonnais.

Les commerçants et artisans doivent lire la presse pour s’informer des décisions prises. Méritent-ils un tel traitement ?  Leur rôle consiste t-il seulement à payer des impôts ?

On peut légitimement s’interroger sur les motivations à maintenir sous silence un tel projet ?

- Un site d’implantation inadapté.

Le futur supermarché sera coincé entre une usine de peinture et une rivière, avec des problèmes d’accès et de parking. Sur le site même ou il y a quelques années le maire soutenait l’installation d’une unité de concassage.

Il aurait été plus logique de Penser à  un aménagement cohérent  et durable de Bras-Panon. Après 12 ans de mandat, la population est en droit d’attendre du maire de la commune autre chose "qu’un hangar réaménagé" dans la zone industrielle en guise de grande surface. Elle aurait souhaité voir apparaitre une vraie zone commerciale et multifonctionnelle susceptible de densifier l’offre et permettre aux Panonnais de créer ou développer leur activité autour du moteur que constitue un supermarché.

Ce ne sera malheureusement pas le cas à Bras-Panon !

L’approche des élections municipales en 2014, ne doit pas conduire le maire de la commune à prendre en otage les Panonnais et en leur offrant une  "ville au Rabais" et faire surtout la part belle à des investisseurs qui n’en demandaient pas tant !"

Conseiller municipal d'opposition



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger