sak ifé nout jordu ék nout demin

Jean-Paul Panechou (FDG974) : "Tous pourris sauf Huguette Bello"


Invité(e)
Jeudi 8 Mars 2012

Jean-Paul Panechou, candidat Front de Gauche 974 aux Législatives dans la première circonscription, a une qualité. Sa grande "gueule". Son défaut. Sa grande "gueule". L'ex-militant socialiste, souvent avec (trop de) virulence, "crie" - à tort ou à raison - son dégoût et son rejet de la classe politique. Denis Simonin, lui, candidat dans la septième, privilégie le fond et la forme.


Jean-Paul Panechou (FDG974) : "Tous pourris sauf Huguette Bello"
Jean-Paul Panechou est un pur produit de mai 68. Du muguet à la rose, là aussi, le "ti fleur l'a fané". L'émule de Gandhi s'est souvent fait violence, et a éprouvé sa patience. "Ziskakan ?" Il a fait son voyage initiatique. "Oussanoussava ? "Peu à peu, le fantassin est devenu franc-tireur. Il a depuis remplacé la fleur à son fusil. Et il attend un bail honnête des électeurs - peut-être pour ces Législatives - "pour tout changer…"

Et, le Dionysien veut tellement aller vite qu'il oublie que le Front de Gauche 974, c'est d'abord un groupe de personnes où chacun a le droit de s'exprimer, de "défendre ensemble leurs valeurs de Gauche". Et où les membres n'ont eu de cesse de montrer leur force, leur engagement et leur solidarité dans les combats menés par les Réunionnais depuis 2009.

Le FDG974 était dans la mêlée en 2009 lors du front Cospar. Le Front de Gauche 974 a été jusqu'au bout aux côtés des ex-salariés de l'Arast. "Jacques a dit jusqu'à la faim" (grève de 25 jours). Jean-Paul Panechou a été aux Cantonales en mars 2011. Le FDG974 a demandé à Corine Ramoune de conduire sa liste en septembre 2011.

La carte de visite au vu des moyens, impose le respect. La détermination de chacun d'entre eux, et leurs valeurs, incitent à l'estime. Tous ont choisi de créer leur parti plutôt que de renier leur engagement ou de transiger. "Tous pourris sauf Huguette Bello". Peut-être ? Mais, ça ne suffit pas à convaincre les électeurs, et à gagner une élection.

En politique, souvent la passion porte l'individu et déplace les foules, la lucidité et l'humilité excitent l'esprit et le bon sens. Et permettent la jouissance...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 08/03/2012 02:37
Rien à redire M.Jismy Ramoudou , tout est dit : " En politique, souvent la passion porte l'individu et déplace les foules, la lucidité et l'humilité excitent l'esprit et le bon sens. Et permettent la jouissance... " Jean-Paul Panechou , L'émule de Gandhi est enkor frais sur le gazon , il s'est à peine marcher en politique je m'entends !

2.Posté par Mélanchon n''est pas aidé le 08/03/2012 04:31
Ce n'est pas Front de Gauche, c'est Front Au Mur !

3.Posté par Sponsor le 08/03/2012 04:32
Et aussi Dos au Champagne…
Ils sont de quel cirque ?

4.Posté par Ludovic LESTE le 13/03/2012 16:32
Serait t'il possible de mettre un peut de se qu'il propose, ( Candidat pour faire quoi si ils sont élus).
Par contre n'est ce pas bizarre de se présenter pour un mandat en rejetant déjà à la base le monde politique?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger