inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

Jean-Bernard Hoarau (UMP) : "La Droite est malade au Tampon"

Mercredi 24 Octobre 2012

L'adjoint au maire du Tampon dresse un tableau sombre de la santé de la Droite dans sa commune. Le délégué UMP de la troisième circonscription ne cache pas son inquiétude quand au devenir de son camp politique, et de l'état de santé de la Droite à un an et demi des Municipales de 2014. Jean-Bernard Hoarau sera candidat à la candidature pour conduire la liste à Droite. Didier Robert aura son mot à dire. Et pour l'heure, c'est Jean-François Sita qui tient la corde…



Jean-Bernard Hoarau (UMP) : "La Droite est malade au Tampon"
Jean-Bernard Hoarau s'est émancipé de Didier Robert. C'était devenu une nécessité. L'adjoint au maire crée peu à peu son espace de vie dans lequel il espère construire un projet solide et efficace qu'il proposera aux Tamponnais lors des Municipales de 2014. Le syndicaliste agricole (FDSEA) n'est pas le seul sur la ligne de départ. Nathalie Bassire et Jean-François Sita, dans la même majorité municipale que Jean-Bernard Hoarau, ont déjà affiché leur intention d'être présents à d'éventuelles primaires à Droite. Seront-elles utiles lorsque l'on sait Jean-François Sita a la préférence de Didier Robert ?

"La notoriété de Didier Robert au Tampon a changé. Sa voix n'est plus aussi prépondérante. Aujourd'hui, la population porte un regard différent sur lui. Les Tamponnais se sont sentis abandonnés quand il a préféré la Région à la commune du Tampon. Il y a un autre élément qu'il faut prendre en compte. Lorsque le président de la Région est parti du Tampon, il n'a pas mis en place les bons relais. Ceux qu'il a choisis n'ont pas été à la hauteur. C'est un des griefs des Tamponnais, car André Thien-Ah-Koon lui, a placé une équipe compétente et efficace quand son inéligibilité a été confirmée par le justice".

"Les relais mis en place par Didier Robert, n'ont pas été bons. C'est vrai qu'il n'y a pas eu une ligne de conduite droite et précise. C'est vrai aussi qu'il n'y a pas eu un schéma organisé pour proposer une gestion hiérarchisée mais collégiale et solidaire. C'est vrai enfin que lorsqu'il n'y a pas de chef, chacun se croit chef". Jean-Bernard Hoarau, délégué UMP de la troisième circonscription, veut une autre manière de gérer le Tampon. "La priorité est de proposer un projet solide et pérenne aux Tamponnais". L'adjoint au maire y travaille déjà.





Les commentaires

1.Posté par DE LORDRE le 24/10/2012 07:30
Au lieu de se parader avec des bras cassé comme à st paul ,il fera mieux daller a la rencontre des Tamponnais qui ne se retrouve plus en lui.Il a sacrifier leur espoir pour son interêt personnel

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires