sak ifé nout jordu ék nout demin

JH Ratenon : "Transformer les heures supplémentaires en contrat de travail pour Les Réunionnais"


Invité(e)
Mardi 9 Août 2011

'intersyndicale conduite par Max Banon, Jacky Balmine et des adhérents de la CGTR, ont "campé" hier devant l'EDF du Port. Les manifestants réclamaient "du travail pour les Réunionnais au chômage. Nous n'avons rien contre les travailleurs "extérieurs", nous dénonçons d'ailleurs leur temps de travail à rallonge".


JH Ratenon : "Transformer les heures supplémentaires en contrat de travail pour Les Réunionnais"
Jean-Hugues Ratenon, président de l'Alliance réunionnaise contre la pauvreté, n'a pas participé au rassemblement de la CGTR devant les grilles d'EDF. "Nous sommes solidaires de cette action, car elle dénonce une réalité et une autre injustice faite aux Réunionnais. Une fois encore, plusieurs d'entre nous sont privés du droit au travail".

"EDF a embauché de nombreux travailleurs "extérieurs". C'est un fait. Mais comment se fait-il que dans une île où il y a tant de chômeurs, les personnes à la recherche de l'emploi n'ont pas été sollicités. Comment expliquer que le Pole emploi ne soit intervenu, ne serait-ce pour proposer des formations correspondant aux emplois définis par EDF".

"C'est insensé de penser que lorsqu'une entreprise extérieure installée à La Réunion, n'a recours qu'à la main d'œuvre importée, même s'il ne s'agit de faire que de la peinture. Et pendant qu'on y est, pourquoi certaines sociétés ne feraient pas venir des balayeurs de l'extérieur ?"

"Pour en revenir à la manifestation de mardi, nous tenons à préciser que nous n'avons aucun grief contre les travailleurs d'EDF, et ce quel que soit leur pays d'origine. Bien au contrée, ce rassemblement dénonce aussi leur condition de travail. Certains d'entre eux font jusqu'à 70 heures par semaine. Pourquoi EDF ne transforme pas ces heures supplémentaires en contrat de travail pour des Réunionnais ?", s'est demandé Jean-Hugues Ratenon.




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger