sak ifé nout jordu ék nout demin

J'ai construit sans permis, oui et alors ?


Politique
Mardi 10 Mars 2015

Pour vous dire la vérité, j'ai construit sans permis et alors. Ce sont les mots d'un député-maire de La République, d'un député qui est censé voter les lois, une personne censée la respecter avant, après, pendant son mandat. Il semble que la politique autrement ne soit pas si autrement.


J'ai construit sans permis, oui et alors ?
Je suis stupéfait de voir à quel point le mépris des règles de société a pu conduire certains à un enrichissement par le biais d'une belle opération économique d'un projet immobilier. 
Je pense à tous ces réunionnais qui eux aussi ont parfois cru à bon droit pouvoir construire sans permis pour y loger. Mais eux l'ont fait afin de se loger, afin de loger leur famille, afin de pouvoir vivre dignement. Et pourtant, eux ces réunionnais, parfois appelé les petits par les uns et les autres, n'ont pas eu de régime de faveur comme ce monsieur de Saint-Leu, ils se sont vus sanctionnés.

Je pense qu'un député doit se montrer plus qu'exemplaire en matière de respect des lois. Ici tel n'est pas le cas. Comment peut-on porter autrement une politique lorsque des règles sont violées volontairement ?
Ce que les gens vont retenir c'est que lorsque vous avez de l'argent, que vous êtes maire et ensuite que vous bénéficiez d'un sauve conduit par le biais de votre mandat de député, vous pouvez faire tout ce que vous voulez, qu'importe rien ne vous sera fait.
Est-ce donc l'exemple que nous devons donner à la prochaine génération ?
Est-ce donc ce que souhaitent les réunionnais comme élus demain, un élu qui n'est pas sans tout reproche?

Sûr de lui que la justice ne le poursuivra pas puisque selon ces dires la prescription étant acquise. La malhonnêteté semble perdurer autrement avec celui-ci. 

Pour conclure, la politique semble donc vraiment être autrement avec lui.

Alain Haorau



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par un citoyen attentif le 11/03/2015 12:57
Eh oui, c'est bien triste, un député qui vote des lois, qui oublie qu'une lois c' est une règle, ce monsieur est persuadé qu'en disant la vérité il sera dédouané à l'avenir, cette attitude est déplorable elle dénote de l'arrogance, du mépris envers le justiciable qui peut être amenés à en répondre devant la justice, c'est une honte d'avoir un élu pareil, le pire c'est qu'il se croit en mesure de jouer dans la cour des grands.

2.Posté par Bayoune le 12/03/2015 09:22
Et on devrait encore aller voter pour un bandit - qui vote et viole les lois. Le choix semble limité, en gros, ils sont tous des rescapés ou des repris de justices qui ont aidé "démocratiquement" le suffrage universel à les faire élire. Par ici, des caisses de cuisses de poulets congelés sont distribuées, par là, la bezwin aranze la kaze, ou un bout de chemin, deux feuilles de tôle et deux sac ciment sont distribués avec in camion de tout-venant, temps en temps un ti biyé 100€ sera "généreusement" largué, in ti lanplwa, d'autres auront plus de chance, ils recevront un pti cochon, celà s'est déjà vu. Et démocratiquement, cravate dann kolé, ils seront les représentants du peuple. Bin si personn i sar pi voté…. Ce serait peut être la solution.

3.Posté par Djembé le 12/03/2015 15:46
La solution pourrait aussi être celle de se bouger un peu, de consacrer quelques journées à la réflexion, à la rencontre d'autres personnes porteuses d'idées, à l'examen collectif de ces idées, à leur popularisation. Il n'est nul besoin d'espérer réussir pour entreprendre. Et ne vaudrait-il pas mieux de tenter cela plutôt qu'éternellement remâcher son amertume ?

Bayoune, si tu utilisais tout le temps que tu consacres sur les divers blogs et forums à dire ton mal-être (certainement justifié), ne penses-tu pas qu'en faisant des propositions tu rendrais mieux service à notre île ainsi qu''à toi-même ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue