sak ifé nout jordu ék nout demin

Hugues Atchy, taxiteur : "La profession a besoin de plus de souplesse"


Invité(e)
Mardi 24 Mai 2011

Les fédérations nationales de taxis (FFTP, FNTI, FNAT) organisent aujourd'hui une journée d'action. Dans leur communiqué de presse, ils font part de quatre revendications. A La Réunion, leurs représentants déposeront une motion à la préfecture "pour plus de souplesse envers leur profession".


Hugues Atchy, taxiteur : "La profession a besoin de plus de souplesse"
Les professionnels de transport sont sur la brèche à La Réunion et en métropole. Si le prix du carburant reste l'une de leur principale préoccupation, la mise en place de VTC (Voiture de tourisme avec chauffeur) et le contrôle de véhicule de remplacement entre autres, "compliquent le fonctionnement d'un métier de plus en plus règlementé".

"A La Réunion, le carburant est devenue une grosse ligne de dépenses. Nous travaillons à la mise en place d'un gas-oil professionnel. D'ici quelques jours, nous pourrons proposer une grille tarifaire", explique Hugues Atchy du FNTI. Le taxiteur de Sainte-Marie s'aligne également sur les autres revendications nationales.

“Alors qu'un protocole d'accord engageait le gouvernement sur une concurrence loyale, il y a eu la mise en place des voitures de tourisme avec chauffeur, et cela sans aucune concertation préalable avec notre profession. Nous demandons aujourd'hui une vraie règlementation des VTC, aussi bien sur le type de véhicule de luxe, que sur le travail qui doit être exclusivement axé sur le tourisme".

Autre situation particulière qui nous est imposée "le coût exorbitant des équipements spéciaux de 2.000 à 2.500 euros. Nous demandons un report pour l'application de ce texte…" C'est pour dénoncer "toutes ces incohérences" que les taxiteurs se mobilisent en métropole. A La Réunion, Hugues Atchy et ses collègues déposeront une motion ce matin à la préfecture.

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger