sak ifé nout jordu ék nout demin

HUGUETTE BELLO AU PAYS DE LA BELLE AU BOIS DORMANT


Citoyen
Mardi 14 Avril 2015

Le 12 avril 2015, l'île de La Réunion est une nouvelle fois en deuil.
Alors que les polémiques sont à bannir en ces instants, quelques élus ont profité pour mettre le Gouvernement face à ses responsabilités en témoignant à la famille et proches du petit ange leurs sincères condoléances.


J'ai retenu celles de Mme Huguette Bello qui m'ont particulièrement révoltées.

En effet, la Député Maire avance un caractère outrancier de la politique réunionnaise à laquelle elle a fortement contribué.

"C'est MON pays, monsieur, je connais MON pays", sont les mots qui ont retentit sur la place de Boucan Canot en 2013 et dont l'auteur n'est autre que Mme Huguette Bello.

Force est de constater que ces mots tout droit sortis d'une dictature n'ont pas calmé ce groupe révolté suite à une énième attaque d'un squale ayant entraîné la mort de l'un d'entre eux.

Ainsi, La Réunion est-ce toujours votre pays, Mme la Députée ?

Ma question est légitime car vous aviez certes perdu votre mandat de Maire de Saint Paul, qui n'est que la résultante d'une mauvaise gestion municipale et de facto d'une insatisfaction populaire mais vous préservez votre fonction législative qui ne sert toujours pas aux Réunionnais, peut-être bien à vos intérêts personnels.

Personne n'a oublié votre récrimination de 2013. Mme Bello, voilà maintenant 2 ans que vous avez récriminé que La Réunion vous appartenez. Dites nous, qu'avez vous fait depuis pour votre si cher pays, pour protéger les Réunionnais du risque requin ?

Les côtes réunionnaises sont infectées de requins, les activités nautiques et économiques sont moribondes, des individus continuent de mourir. Voila des causes pour lesquelles des gens comme vous ont été élus afin de représenter le peuple réunionnais, sa souffrance et la communiquer à qui de droit pour que des solutions urgentes et significatives soient entreprises sur le plan local.

Malheureusement, Mme Bello, vous ne faîtes pas partie de ceux qui se battent pour la Réunion, pour la rendre plus forte demain. Vous pratiquez vous même une polémique en continu en incriminant perpétuellement les autres alors que vous même vous vous enlisez dans l'incurie. Pas glorieux pour une Députée !


Pour rappel, au-delà de quelques moyens techniques et financiers comme vous l'avez précisé, la sécurité est avant tout une affaire de l’État, une compétence fondamentale que celui-ci bafoue au dépens de la population Réunionnaise.

Vos prérogatives vous permettent de sortir le Gouvernement auquel vous êtes sagement aliénée de son profond sommeil. Alors Madame Bello, qu'attendez vous pour le faire ? Un autre drame ?


Simonie MOUTALOU



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 14/04/2015 07:41
Mme Moutalou, mon viyé papa la touzour di é répété i bare pa la mer èk in bouson la paye. Mi rofize de krware ke sate ou domann Mme Bello, aou soré kapab fé. Mme, ziska zordi persone la ginye vide la mer pou tiyé lo pé rokin. Dann tan lontan, i yarivé tanzantan in pésèr té fé ape ali par in rokin, mé lété rare. Comme disait Mme Bello " connaître son pays", elle a, comme tout un chacun d'entre les réunionnais un grand respect pour la mer - qui peut être nourricière, mais aussi assassine quand elle est agressée continuellement par des intrus qui veulent à tout prix la dominer, avec leur comportement de komandèr, le même comportement qu'ils ont vis à vis des réunionnais. Vous incriminez Mme Bello, sans doute parce que réunionnaise, Mme Bello sait qu'il faut respecter la nature et ce qui nous entoure. D'autres d'ailleurs veulent imposer leurs lois, malheureusement les gardiens de l'océan sont là. Si de tel drame continue, ceux là, ces victimes vont arriver à croire que ses/ces requins sont contre les étrangers. Talèr va dire sà rokin patriyote, sinon séparatiss i vé vé sass lanvayisèr. I di biyin Sinzil'land, ousa la passé toute bann viyé réniyoné té abite so vilaze pésèr ke lété. Ils ont transformé ce village en propriété privée, pour eux et leurs loisirs. Voilà une zone, où le réunionnais se trouvent étrangers dans son propre pays, quand ils ne sont pas agressés, cela s’est déjà produit Mme Moutalou. Les requins mènent sans doute une guerre contre les occupants/ envahisseurs

2.Posté par pascaline du 97420 le 14/04/2015 13:08
Il faut faire barrage a huguette bello !
elle n'est pas du tout bonne en politique.
Occupe toi de ton association UFR c'est mieux comme ca!

3.Posté par Bayoune le 14/04/2015 18:05
Post 2 alé bare la mer èk oute lang, petèt wa trape in rokin sagrin, parske miwa Mme Bello i sagrine aou bonpé...

4.Posté par Tayo le 14/04/2015 20:34
Mme MOUTALOU,
allez voir un docteur, parce que vous divaguez beaucoup ? sinon au pire allez vous faire interner !
votre courrier est totalement dénué de sens, ce sont des propos partisanes que vous rapportez.
vous parlez de choses que vous ne connaissez pas, et bete comme vous etes, vous avez dû obéir a un quelqu'un pour écrire cette misérable lettre.
Antenne réunion vient de montrer un reportage sur la crise requin et les investissements des communes, ce qu'il en ressort et selon les mots de la journaliste : Sous Bello, st paul est la 1ere commune à avoir agit, et la commune qui a investi le plus : +450 000 €, ( a comparaison le guignol de st Leu qui s 'agite pour rien, a juste mis 150 000 € ) . C'est énorme 450 000 euros, mais malheureusement insuffisant, car c 'est un probleme qui doit etre traité au niveau régional ou national. Outre ces 450 000 euros, bello a mis une partie de sa reserve parlementaire !
ca vous suffit pas encore pour écrire vos conneries ? c 'est koi votre probleme ?
vous avez le talent pour écrire de la m..., je pense que les autorités locales seront enchantées de vous avoir avec eux pour résoudre ce probleme.

5.Posté par tatiana le 14/04/2015 21:20
La lecture de quelques articles sur ce site concernant la gestion de st paul depuis l'arrivée de SINI suffit à dire que Mme Bello était le maire qu'il fallait à st paul et que les st paulois la regretteront amèrement ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers