sak ifé nout jordu ék nout demin

Guito Ramoune : "Je serai candidat aux prochaines municipales et cantonales"


Invité(e)
Vendredi 17 Août 2012

Cette déclaration, le maire de la Petite-Ile l'a faite dans un courrier à ses administrés dès le premier juillet. "En effet, plusieurs rumeurs infondées circulent à mon sujet et je voudrais par la présente en démentir une. Je suis heureux de vous l’annoncer : "Je serai candidat aux prochaines municipales et cantonales". Guito Ramoune aura un concurrent soutenu par Patrick Lebreton, son ancien allié.


Guito Ramoune : "Je serai candidat aux prochaines municipales et cantonales"
Le maire de la Petite-Ile s'est donc éloigné du député-maire de Saint-Joseph, Patrick Lebreton, pour se rapprocher du premier secrétaire fédéral du PS, Gilbert Annette. Dans son courrier à ses administrés, Guito Ramoune revient aussi sur le différend qui l'a opposé à son ex-"camarade". "Cette affaire ne peut et ne doit en aucune manière influer sur la vie politique municipale. Je suis convaincu que vous n’y attacherez pas plus d’importance que cela. L’avenir de notre commune est bien plus essentiel".

"Il s’agit d’un différend entre deux socialistes à l’intérieur d’une même famille politique et cette affaire doit en rester là. Les campagnes électorales qui viennent de s’achever ont été éprouvantes pour moi mais je suis socialiste et il m’importait que François Hollande soit élu et que nous ayons un député socialiste dans la quatrième circonscription. C’est maintenant chose faite et j’estime y avoir contribué".

Dans sa lettre, l'édile met surtout l'accent sur sa volonté de continuer à servir la population. "Je reviendrai vers vous au moyen de réunions de quartier et de rencontres. Pendant la première partie de mon mandat, j’ai privilégié mon rôle de gestionnaire et cela m’a privé du temps nécessaire pour vous rencontrer. C’était un bon choix dans la mesure où aujourd’hui notre commune est en bonne santé financière et de grands projets sont déjà réalisés : l’école de musique, la dérivation de la Ravine Carambole ou encore un programme ambitieux de logement. D’autres sont en études, notamment la piscine municipale, l’assainissement pluvial, une ZAC Cambrai relancée, le plan local d’urbanisme…"

La bataille pour les Municipales de 2014 est donc d'ores et déjà lancée. L'opposant socialiste Serge Hoarau est déjà lui aussi sur la ligne départ. La course s'annonce incertaine, car le circuit passe aussi par Saint-Joseph.

Sur son blog



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger