sak ifé nout jordu ék nout demin

Grève à la Séchilienne : perturbations de distribution d’eau


Citoyen
Samedi 26 Mars 2011

Le point de situation élaboré suite aux informations communiquées par les exploitants (Véolia, CISE, Régie CREOLE de St Paul et SAPHIR).


Grève à la Séchilienne : perturbations de distribution d’eau
Les secteurs Sud et Ouest sont actuellement les plus impactés par les délestage d’électricité, qui occasionnent des perturbations sur les chaînes de pompage d’eau. Dans certains secteurs, les temps de pompage sont insuffisants pour remplir les réservoirs et satisfaire la demande des abonnés.

Des coupures d’eau affectent déjà ou sont sur le point d’affecter les Hauts de certaines communes de l’Ouest et du Sud.

Ouest : St-Paul : Les coupures d’eau devraient affecter les Hauts (Petite France, Maïdo) en début d’après- midi. Des coupures sont à craindre dans les quartiers situés à mi-pente en début de soirée.
St Leu : Les coupures d’eau devraient affecter Bras Mouton (1 000 abonnés) en début d’après-midi.
Trois Bassins : Les coupures d’eau devraient affecter les Hauts (1 500 abonnés) en début d’après-midi.

Sud : Entre-deux : Les réservoirs ne peuvent plus être approvisionnés par les pompages provenant des périmètres irrigués de la SAPHIR. Les coupures d’eau sont à craindre dans le courant de l’après-midi.
St Louis/St Joseph/ certains quartiers de St Pierre : Les coupures d’eau sont à craindre en début de soirée.

La situation de la distribution de l’eau risque de s'aggraver ; ce qui conduira les exploitants à organiser, en lien avec les communes, des plans de coupure, en début d’après-midi pour les secteurs les plus critiques, et dès la fin de journée sur de nombreux réseaux.

Par précaution, il est recommandé à la population de constituer des réserves d’eau pour le WE (eau embouteillée pour la boisson et la cuisine ; remplir les citernes des habitations ; à défaut de citerne, constituer des réserves en remplissant des cuves, seaux, baignoires et tout récipient préalablement nettoyé).

Si les délestages d’électricité devaient s’amplifier – outre les problèmes de coupure d’eau sur les réseaux alimentés par des chaînes de pompage - il serait à craindre une dégradation de la qualité de l'eau distribuée à la population pour les réseaux alimentés par des captages gravitaires (dysfonctionnement des systèmes de potabilisation).




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN