sak ifé nout jordu ék nout demin

Grève à la Séchilienne : Didier Robert en appelle à la responsabilité des parties


Citoyen
Samedi 26 Mars 2011

Le président de la Région Région, Didier Robert dénonce la nouvelle prise d'otage des Réunionnais dans le cadre du conflit des salariés de la Séchilienne-Sidec.


Grève à la Séchilienne : Didier Robert en appelle à la responsabilité des parties
Le conflit qui oppose les salariés et les dirigeants doit se régler dans le respect des citoyens consommateurs et dans le respect du travail des chefs d'entreprises et des agriculteurs de notre département.

Didier Robert juge en effet inadmissible que cette grève sans préavis et ses conséquences lourdes avec des coupures d'électricité intempestives pénalisent les familles du Sud et de l'Ouest pour le moment et mettent à mal l'activité économique de notre île.

L'activité des entreprises locales déjà en proie à la crise économique et l'activité des agriculteurs qui subissent aussi de lourdes pertes.

Il ne s'agit pas de s'immiscer dans le contenu même du conflit et des revendications mais, face à la situation difficile que rencontrent déjà les réunionnais et les entreprises, le président de la Région lance un appel à la responsabilité de l'ensemble des acteurs concernés pour un retour à la normal dans le respect du à chaque citoyen.




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Pseudo à copier le 26/03/2011 14:29
Dimanche, je voterais le plus loin possible de la cgtr...
Et si un maximum de monde se déplaçait pour en faire autant... Peut-être que...

On ne peut pas laisser les décisions aux autres tout le temps.
Allons voter contre cette caste sociale et mettre notre pays au travail, créer des richesses, prenons notre avenir en charge et virons tous ces enfants gâtés.

Notre problème n\'est pas la casse sociale mais la caste socialo populiste coco. Profitons de notre bulletin de vote et sanctionnons cette caste !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN