sak ifé nout jordu ék nout demin

Fermeture de 2 crèches et le licenciement de 15 salariés au Tampon, JJ Vlody s'indigne


Invité(e)
Mardi 1 Mai 2012


Fermeture de 2 crèches et le licenciement de 15 salariés au Tampon, JJ Vlody s'indigne
"Je dénonce la trahison de la municipalité vis-à-vis des parents et des personnels des crèches Nid joli 1 et 2.

Je m'indigne que la mairie du Tampon n'ait ni proposé ni travaillé à une solution de reprise des crèches Nid Joli 1 et 2 pour l'audience du tribunal de ce jour. La municipalité est pleinement responsable des 15 licenciements prononcés ce jour qui plongent dans le désarroi les familles qui se retrouvent sans solution de garde pour les 34 enfants.

Je rappelle que les maires du Tampon sont pleinement responsables de la déroute de cette structure. L'AGCME est une association para-communale qui gère plusieurs crèches du Tampon. Créée en 1989 cette structure a été présidée successivement par des élus communaux et le directeur actuel dont la gestion semble peu convaincante a été nommé par l'ancien maire André Thien-Ah-Koon qui a présidé l'association de 1989 à 2008. Paulet Payet et Didier Robert y ont siégé comme vice-président de 1997 à 2007.

Je dénonce le double jeu de la mairie. Celle-ci a hébergé les enfants et le personnel de la crèche Nid Joli géré par l'AGCME dans des structures provisoires sur deux sites pendant la durée des travaux de réhabilitation de cette crèche. Mais à la fin de ces travaux le mairie a ouvert une nouvelle crèche  gérée par le CCAS en lieu et place sans reprendre les enfants et le personnel et en la rebaptisant « Ptits Marmailles ».  

Je demande que la municipalité assume complètement ses responsabilités en proposant immédiatement la reprise de la crèche sur le site des Araucarias (Nid Joli) d'autant plus que cette structure accueille déjà des enfants, un personnel qualifié et compétent et que cette structure bénéficie d'un agrément permettant son fonctionnement".

Section PS du Tampon



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 01/05/2012 03:36
"Je dénonce la trahison de la municipalité vis-à-vis des parents et des personnels des crèches Nid joli 1 et 2 " que JJ Vlody et sa Section PS du Tampon rentre zot kaz et les vaches seront bien gardées ... Des p'tits bras , TEGO vous dit !

2.Posté par Citoyen le 01/05/2012 05:14
il ne s'est pas indigné quand avec ses collègues du CG, ils ont licenciés 1200 salariés de l'ARAST, tortue y voi pas sa queue

3.Posté par Jean Hoarau le 01/05/2012 10:23
Citoyen, rien à voir. D'un côté, l'ARAST, que les dirigeants ont mené à sa perte, en s'octroyant des salaires et des avantages mirobolants et en comptant à chaque fois sur les deniers publics pour conserver leur fauteuil doré. De l'autre, une crèche qui ferme, alors que cela pouvait être évité si la mairie n'avait pas mené en bateau les parents et ne s'était pas accaparé un agrément. D'un côté, aucun bénéficiaire n'a pâti de la fermeture. De l'autre, des parents et des enfants sans mode de garde pour demain. Faire le rapprochement entre les deux cas relève de la mauvaise foi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger