sak ifé nout jordu ék nout demin

Face aux crises, Didier Robert montre à nouveau ses capacités politiques


Invité(e)
Samedi 25 Août 2012


Face aux crises, Didier Robert montre à nouveau ses capacités politiques
Le courage en politique, c'est de faire face aux crises et d'imaginer des solutions pour atténuer les souffrances des plus démunis. Ainsi, pendant la crise des carburants, à partir du premier avril dernier, Didier Robert, avait décidé que la Région Réunion compenserait la hausse prévue à cette date sur les prix des carburants.

C'était un effort conséquent afin de geler les prix du gazole et du sans plomb pour tous les usagers. Cette compensation de la part de la Région s'est poursuivie jusqu’au 30 juin 2012, pour laisser le temps, souvenez-vous (!), aux ateliers de réflexion sur la formation des prix des carburants de trouver des solutions pérennes.

La Région avait financé cette décision en mobilisant 6,5 millions d’euros prélevés sur la part régionale de l’octroi de mer, et 27 millions d’euros provenant de reliquats du FRDE (fonds régional pour le développement et l’emploi) sur la période 2004 - 2005.

Le mercredi 22 aout, encore une fois le Président de Région, s'est mobilisé pour l'emploi à La Réunion. Face à la baisse drastique du nombre de contrats aidés ordonnée par le gouvernement socialiste, Didier Robert apporte le budget nécessaire au maintien des emplois verts.

Le président de région a signé un accord avec le préfet assurant le maintien des 2.500 emplois verts dont le contrat arrive à terme d'ici la fin de l'année jusqu'au 31 décembre. C'est un effort financier supplémentaire de la Région Réunion en faveur de la filière verte, à hauteur de 3 à 4 millions d'euros. Cette enveloppe vient s'ajouter aux 20 millions d'euros déjà investis chaque année, dans le plan ravine et l'embellissement de l'environnement.


Le contraste entre l'implication et la volonté politique du Président de Région pour trouver des solutions aux crises sans précédent que traverse notre île et le pouvoir socialiste est saisissant. En effet, l'exécutif socialiste ne fait que balbutier ou proposer des mesurettes dans tous les domaines (carburant, vie chère, logement, emploi …) tandis que Didier Robert ose proposer des formules innovantes pour faire sortir La Réunion de l'impasse.

Enfin plus inquiétant à venir, le nouveau dispositif des “emplois d’avenir" que se prépare à lancer le gouvernement. Il nous rappelle le désastre des "emplois jeunes" de Martine Aubry.

Vincent Defaud, porte-parole Pôle Ecologique – La Réunion En



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger