sak ifé nout jordu ék nout demin

Eveil citoyen 974 : "Pour certains magistrats, le justiciable « créole » n’est pas assez intelligent pour penser par lui-même"


Citoyen
Lundi 23 Juin 2014

Notre lutte pour une justice équitable à La Réunion s’inscrit dans la défense des valeurs de la République et de la démocratie localement.


Eveil citoyen 974 : "Pour certains magistrats, le justiciable « créole » n’est pas assez intelligent pour penser par lui-même"
Les Français se sont déjà prononcés sur la justice en disant clairement qu’elle fonctionnait mal. Nous, les justiciables de La Réunion avions saisi Mme Taubira, à juste titre avant l’arrivée de M. Muller : Pourquoi la juridiction de La Réunion est une juridiction d’exception et ne respecte aucune règle comme les autres juridictions ?

Pourquoi nos situations après avoir saisi la justice avaient empiré au lieu de s’améliorer ?

Pourquoi nos plaintes ne recevaient-elles de réponses ?

Pourquoi… L’arrivée de M. Muller en juin 2013 et l’attention qu’il a portée à des dossiers en souffrance des justiciables nous avaient tous donné l’espoir que rien n’était perdu, que des hommes de loi étaient encore capables de relever le défi d’essayer de rendre justice alors que les femmes et les hommes politiques s’étaient évertués depuis des décennies à faire de la justice une nébuleuse opaque de lois qui se contredisent, permettant aux plus vils de trouver systématiquement un moyen d’échapper à une juste sanction.

Cette volonté de remplir ses fonctions avec dignité et respect du justiciable n’a pas sa place au sein de la justice. M. Muller depuis son arrivée a été harcelé par la presse et par certains de ses collègues qui sont allés contre toute attente, jusqu’à porter atteinte à sa carrière en exigeant son départ.

Nous nous sommes positionnés dans cette affaire pour le maintien du Procureur M. Muller et nous avons soumis au Procureur Général nos motivations. Nous avons été surpris et choqués d’apprendre que notre démarche légitime a été déconsidérée et discréditée en nous accusant d’être instrumentalisés – il est clair que pour certains magistrats, le justiciable « créole » n’est pas assez intelligent pour penser par lui-même – et nous sommes encore plus heurtés que les propos tenus par le Premier Président de la Cour d’Appel, nous traitant de « petites gens » n’aient pas fait réagir les personnes présentes et nos élus.

Depuis le début, le gouvernement a ignoré les appels des citoyens et continuent dans sa lancée malgré l’avertissement des dernières élections. Nous condamnons cette mutation forcée et nous regrettons la prise de position de ce gouvernement qui ne respecte pas les citoyens et l’indépendance des magistrats. La Justice locale ne s'en sort pas grandie. 
 
Citoyennement vôtre

L'équipe Eveil citoyen 974



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 24/06/2014 08:39
"nous sommes encore plus heurtés que les propos tenus par le Premier Président de la Cour d’Appel, nous traitant de « petites gens », rèzman pou zot la trète dindizinn. Koman zot i vé kin ke la zustiss fransèz de lonm blan i yaplike kan i sazi de "petites gens" d'indigène ou de la populace.Kisa la di "zustiss" métro, dan lo tan na dote la di zustiss makro kan i koke azot....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN