sak ifé nout jordu ék nout demin

Europe : l'Autonomie, c'est maintenant !


Invité(e)
Lundi 4 Février 2013

À La Réunion, l’autonomie, c’est un mot qui a une résonance particulière. Depuis toujours il y a eu dans notre île des mouvements séparatistes.


L’ AUTONOMIE

Mais depuis la fin des années 50, c’est Paul Vergès et le PCR qui ont porté cette revendication.
 
L’autonomie c’était un sas vers l’autodétermination et l’indépendance de la Réunion.
 
Tout le débat politique s’est cristallisé ensuite sur cette question avec d’un côté les séparatistes et de l’autre les départementalistes.
 
En 1981 Verges renonce à l’autonomie, et depuis le mot est devenu tabou.
 
Mais depuis 1985 il existe au  niveau européen un traité international, signé par la France, qui établit le principe de l’autonomie des régions et des collectivités locales.
 
En réalité la France n’a ratifié le traité qu’en 2007 soit 22 ans plus tard et en fait elle ne l’a pas appliqué.
 
Il ne s’agit donc plus aujourd’hui de réclamer l’autonomie pour aller vers l’indépendance, il s’agit d’exiger de l’Etat qu’il respecte sa signature et ses engagements pour toutes les régions et les collectivités locales de France.
 
Dans la crise que nous traversons, on voit bien que libérer les énergies locales c’est un atout supplémentaire.


INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par PIKPIK' le 04/02/2013 10:49
Oui,moin lé dakor semb' ou...
mé,i fodra explik enkor plus... é pandan lontan ke le lotonomi ke ou i propoz sé pa la sépataion avek la France..
la misér lé for otour d'nou...lo kréol li vé ke son zanfajn i viv dan la sékurité..
sak i s'pass dan lé péi otour de nou i fé peur..

2.Posté par H.Madarassou le 04/02/2013 14:07
C'est une idée à creuser !
Nous lé capap !! nous avons suffisamment de cerveaux à la Réunion pour nous engager dans ce genre de démarche. La Réunion en tant que Région Ultra périphérique doit pouvoir revendiquer cette autonomie instituée en 1985 par ce traité!
Les temps changent, il faut que la Réunion se prenne en main, car nous allons droit dans le mur, si ce n'est pas le mur qui nous arrive dessus !!

3.Posté par UN INDEPENDANTISTE le 06/02/2013 16:36
Alexandre Dijoux La France n'avait aucun intérêt à appliquer ce traité car en perdant les 4 perles coloniales (pseudo département français d'après 46), elle perd son pouvoir sur les océans !
Elle perdrait sa place au conseil de sécurité de l'ONU.
Pour ce qui est du mouvement séparatiste d'avant 81, on peut appeler cela de la traitrise car ce mouvement autonomiste a favorisé l'enrichissement personnel et au même moment où ils décriaient zorey déhor, ils en embauchaient.
Maintenant, regardez autour de vous, le contrôle du département de la Réunion est fait par des Métropolitains (espérons qu'ils n'auront pas à voter pour l'indépendance de la Réunion pour fausser les scrutins !
La Départementalisation a mis à mal l'économie de la Réunion et a plongé un peuple dans une souffrance aussi douloureuse de l'esclavage car nous sommes muets dans notre pays ! infériorisé, spolié, chassé !
Concernant les partis politiques à la Réunion, tous sont des hommes et femmes ralliés aux partis nationaux, aussi, il est clair que le peuple réunionnais doit refuser leur avis, leurs positionnements dans la question de l'indépendance car ces partis ont oeuvrés pendant plus de 60 ans dans la dépendance avec l'hexagone !
La Réunion Département Français est un statut cachant le néo colonialisme ! Il est temps pour le Réunionnais de s'affranchir d'un poid lourd de son histoire : Le rêve de liberté accompagné par l'ONU car la départementalisation a engendré l'assimilation et l'assimilation l'aliénation !
Nous sommes donc un peuple en souffrance et avaons besoin d'un accompagnement international pour briller comme l'île Maurice !
L'indépendance de la Réunion n'est jamais trop tard car nous pouvons nous nourrir des échecs et des points forts des autres pays indépendants depuis les années 60 (éviter la dictature, le pillage des richesses, la mainmise des anciens pouvoirs coloniaux sur les économies des pays !
Un dernier blâme pour la presse Réunionnais qui accueille pas les partis politiques indépendantistes comme s'il s'agissait d'un sujet tabou, il suffit de voir comment il se rendent aux conférences de presses du parti indépendantiste réunionnais !
Nous n'avons plus de leçon à prendre avec la France qui nous colonise depuis 360 ans ! Faîtes comme les anglais libérez les peuples que vous avez dominés dont vous avez réquisitionné leur liberté !
VIVE LA REUNION INDEPENDANT !
nasyonrenione@hotmail.fr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger