inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

Ericka Bareigts : “On est en train de préparer un drame"

Mardi 5 Avril 2011

Le PS local sort des cantonales en forme. Par la voix d'Ericka Bareigts, membre du secrétariat fédéral, le parti socialiste veut dénoncer les mauvaises décisions de l'Etat et du Rectorat en matière d'éducation. Une action est programmée pour la semaine prochaine.



Ericka Bareigts : “On est en train de préparer un drame"
Quelle est la position du PS sur la suppression de 19 postes de conseillers pédagogiques ?
Il s'agit d'une décision arbitraire comme pour les 165 postes d'enseignants supprimés, et la fermeture des classes qui intervient à chaque fin de saison scolaire. On gère l'éducation comme on gère les cacahuètes. Cela se fait sans dialogue social. On oblige les gens à descendre dans la rue.

Selon vous, quelles seront les conséquences de la suppression de ces 19 postes de conseiller pédagogique ?
L'Etat continue à réduire la formation des enseignants. Il y a d'abord le processus de suppression des Sciences de l'éducation, remplacé peu à peu par la Mastérisation. Ce qui conduit à la fin de l'IUFM. Aujourd'hui, le Rectorat annonce la réorientation de 19 postes de conseillers pédagogiques. C'est toute la formation des maîtres qui disparaît.

Vous craignez qu'il y ait à terme une diminution de la qualité de l'enseignement ?
C'est tout l'accompagnement et la professionnalisation de l'enseignement qui sont remis en cause depuis des années, et cela au nom de la réduction de la dépense publique. Les conséquences sont sensibles. Aujourd'hui, La Réunion est classée avant-dernière parmi les académies de France. Avec toutes ces décisions, elle sera bientôt dernière au classement national.

Comment le PS va-t-il faire entendre son désaccord, d'abord concernant les conseillers pédagogiques puis pour les autres décisions de l'Etat ?
En ce qui concerne la suppression des 19 postes de conseiller pédagogique, le PS se fait aujourd'hui le porte-parole de cette profession. A partir d'une pétition signée par 15 élus socialistes, nous soutenons le combat des collectif des conseillers pédagogiques, et leur demande au Recteur de reconsidérer cette politique qui déstabilise un peu plus la formation des enseignants et la réussite de la jeunesse réunionnaise.

Comment le PS va-t-il faire entendre sa voix ?
La semaine prochaine, il y aura une mobilisation. Nous voulons tirer l'attention de la population. L'Etat met en place le cadre pour augmenter le nombre d'illettrés. On est en train de préparer un drame.


 

Ericka Bareigts : “On est en train de préparer un drame"

Jismy Ramoudou




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires