inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

Eddie Adekalom : "Je n'ai pas de réponse de mon parti politique pour l'instant"

Mardi 10 Janvier 2012

Avec quelle étiquette, Eddie Adekalom conduira-t-il sa liste aux Municipales partielles de Sainte-Suzanne ? La tête de liste ne le sait pas encore. Il y a eu des discussions avec Jean-Louis Lagourgue, mais pour l'heure ça ne bouge pas". L'échec d'une liste d'union avec Antonio Grondin, y est sans doute pour quelque chose…



Eddie Adekalom : "Je n'ai pas de réponse de mon parti politique pour l'instant"
Eddie Adekalom garde le cap. Son objectif demeure la mairie de Sainte-Suzanne. Le candidat de La Réunion en confiance des Cantonales de mars 2011, se prépare pour une nouvelle bataille. Celle des Municipales partielles de Sainte-Suzanne. Le contexte est toutefois différent. Il n'a pas encore reçu le soutien de son camp politique.

Deux raisons à cela. D'une part, son score modeste de l'année dernière (11,41 %) aux Cantonales de mars 2011, et d'autre part, l'échec d'une liste d'union à Droite, placent le candidat Adekalom dans une situation complexe. Il y a d'abord la question de l'étiquette. ". Je n'ai pas de réponse de mon parti politique. Il y a eu des discussions avec Jean-Louis Lagourgue, mais pour l'heure ça ne bouge pas".

S'il est évident que la Droite veut préserver toutes les chances d'une liste d'union entre Eddie Adekalom et Antonio Grondin au deuxième tour, il est encore plus évident que Jean-Louis Lagourgue a également un œil, au moins un, sur les Législatives du mois de juin. Il n'est pas question pour lui de se mettre à dos Antonio Grondin, un éventuel partenaire.

"C'est vrai qu'une liste d'une union, aurait permis à la Droite d'arriver en tête au premier tour. C'était aussi mon objectif. J'ai proposé la construction de cette union autour d'un projet pour Sainte-Suzanne. Ce n'est qu'après que nous aurions désigné la tête de liste. Etait-ce vraiment l'ambition du ledit partenaire, surtout lorsqu'au mois de novembre de l'année dernière, il déclare vouloir travailler avec Daniel Alamélou et Yolande Pausé".

Eddie Adekalom veut avant tout réussir son projet pour Sainte-Suzanne. "L'un des éléments essentiels, c'est la production de richesse. Sainte-Suzanne a besoin d'une vraie zone économique créatrice d'activités et d'emplois. Cela implique également une formation adaptée au marché donc d'une forte employabilité", explique Eddie Adekalom.





Les commentaires

1.Posté par sentinelle le 10/01/2012 06:09
Jismy, tu devrais relire tes billets avant de les publier : grossière faute "La tête de liste ne le s'est pas encore" une correction rapide serait la bienvenue !

NDLR : Merci à vous pour votre vigilance et votre contribution. N'hésitez à nous signaler d'éventuelles fautes ! Merci encore !

2.Posté par moukator le 10/01/2012 15:52
Parti sans laisser d'adresse ?

3.Posté par MCB le 11/01/2012 09:02
Faut jamais se décourager dans la vie. Même sans soutien, on peut toujours attendre le tram-train. L'important c'est d'y croire!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires