sak ifé nout jordu ék nout demin

Dolorès Pélops veut rassembler la Droite à St-Paul


Politique
Dimanche 8 Mai 2011

L'ex-candidate aux cantonales veut "continuer à se battre et à être une force de proposition et d'union pour sa commune". L'ex-championne de France de boxe française, a réuni plusieurs membres de son camp politique samedi. Henri Vergoz, Gaston Barre et Cyrille Melchior avaient accepté l'invitation.


Dolorès Pélops veut rassembler la Droite à St-Paul
C'était une première et "c'était la première étape d'un processus qui doit aboutir au rassemblement de notre famille politique". La tâche s'annonce longue et fastidieuse. Car, les élections cantonales ont envenimé un peu plus une situation déjà confuse, et ce depuis les élections municipales partielles de 2009.

La Droite partagée entre Alain Bénard et Didier Robert d'un côté et Cyrille Melchior et Jean-Paul Virapoullé de l'autre, a été battue par plus de 6.000 voix d'écart par la liste conduite par Huguette Bello. Les cantonales de mars 2011, ont éparpillé ce qui restait de La Droite.

Les pré-investitures, les changements de candidats et la liste proposée par La Réunion en confiance, ont transformé l'édifice détruit en vrai champ de ruine. C'est désormais l'armée mexicaine à Saint-Paul : Cyrille Melchior, Joseph Sinimalé, Alain Bénard, François Léa… sont autant de candidats pour les municipales de 2014.

Comment rassembler tout ce monde sous une seule et même bannière ? Dolorès Pélops, candidate aux récentes cantonales, veut relever ce défi. Elle a pris l'initiative ce week-end. Le premier contact a permis d'écouter chaque personne présente. "Nous avons commencé par un état des lieux". Un état des lieux semblable à un chantier après le passage d'un cyclone.

"Et la liste des victimes est longue à Droite. Il nous faudra du temps pour tous les répertorier…"

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Marie Claude Barbin le 09/05/2011 13:38 (depuis mobile)
Tienbo ensemb!
Pour se battre en politik de nos jours, mieux vaut être une sportive de haut niveau: championne de boxe de préférence . Comme sa i peut fonce dans le tas, en cas de totochage, caillassage et autres counichages...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Janvier 2020 - 11:32 La confusion des genres de la Politique.

Samedi 25 Janvier 2020 - 11:52 Saint-Pierre à vélo avec ANDA