sak ifé nout jordu ék nout demin

Dolorès Pélops-Mourouvin : "Que fait le gouvernement ?"


Invité(e)
Mardi 15 Janvier 2013


Dolorès Pélops-Mourouvin : "Que fait le gouvernement ?"
Jadis, si je me souviens bien, dans tous les journaux de l’île, il n’y avait pas un seul jour où insultes, critiques fusaient à l’encontre du gouvernement.

Aujourd’hui, plus un bruit. Comme si tout était redevenu normal.

Et pourtant, nous sommes toujours en crise.

Les décideurs se remplissent les poches, s’entourent d’attachés, de collaborateurs toujours plus nombreux. A croire que le copinage paie bien.

Sont-ils pour autant plus compétents ? Rien ne nous le garanti et nous  ne disons rien.

Nous sommes en crise, et le gouvernement peine à répondre à nos besoins.
Là encore, nous ne réagissons pas.

De gauche comme de droite, le silence se fait assourdissant.

Le chômage bat tous les records. Tous les signaux sont au rouge et pourtant, nous ne disons rien.

La Réunion subit les décisions qui sont prises au niveau national et nos défenseurs répondent aux abonnés absents.

Autrefois, la politique faisait rêver et intéressait les citoyens. Les Femmes et les Hommes politiques étaient des modèles ou encore de vrais décideurs soucieux du bien être de tous les Français.

Aujourd’hui, on méprise la Réunion, à croire que les Réunionnaises et les Réunionnais n’ont pas participé à la construction de la France.

Un ministre qui ne se cache plus, de faire du favoritisme. Un ministre qui sans vergogne nous insulte par ses actes. Actes que le chef de l’Etat cautionne.

Quelle est cette République Française qui méprise le peuple Réunionnais ?

Pas de réunionnais dans le gouvernement, alors même que la Réunion a massivement voté pour le président actuel. A croire que nous ne sommes pas capables, de contribuer à diriger notre pays.
Pas de Réunionnais pour la légion d’honneur. Encore une fois, peut-on croire que sur 8, il n’y a pas un seul Réunionnais qui aurait mérité une médaille ?

Certes, nous ne voulons pas de pitié, nous voulons justes que les citoyens réunionnais que nous sommes, soient reconnus et entendus.

Les temps sont difficiles, le temps des vaches grasses profite toujours aux mêmes personnes déjà privilégiées, tandis que la majeure partie de la population réunionnaise s’appauvrit.  Pour eux, le temps des vaches maigres est loin d’être fini.

Notre jeunesse s’impatiente et les familles s’enlisent dans les difficultés du quotidien et n’en peuvent plus.

Les mots Solidarité, Respect, Citoyenneté, Honneur, ont-ils encore un sens ? Toutes ces valeurs qui font notre fierté et dont on nous parle, semble aujourd’hui avoir disparues.

Que fait notre gouvernement ? Que font nos élus ? Et nous, que faisons-nous ?

INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 15/01/2013 13:05
Mme Dolorès Pélops-Mourouvin la kosé et la posé les revendications et ou termine par : " Et nous, que faisons-nous ? " TEGO i donne une 1ère solution présentez vous aux élections locales ( 2014 , 2015 et 2017 ) ensuite on en reparlera qui sont prêts à suivre votre démarche on a parlé de la parité un femm' , un boug sans compter une loi est en gestation un femm' , un boug = 1 mandat perd pi le temps fonce ... FEMME !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger