sak ifé nout jordu ék nout demin

Didier Robert rencontre Jean-Paul Virapoullé, et ne va pas au rendez-vous avec Serge Camatchy


Édito
Mercredi 27 Mars 2013

La situation évolue à Droite. Comme prévu Didier Robert et Jean-Paul Virapoullé se sont rencontrés. C'était vendredi dernier à Saint-Gilles. Des retrouvailles cordiales entre le "petit dictateur" et "l'homme passé" de retour dans le présent. Et peut-être dans le futur. Des échanges somme toute remplis d'émotions puisque le président de la Région a oublié son rendez-vous avec Serge Camatchy à Saint-André…


Didier Robert rencontre Jean-Paul Virapoullé, et ne va pas au rendez-vous avec Serge Camatchy
L'union de la Droite a-t-elle déjà fait son choix à Saint-André ? La réponse est non. Une seule certitude. L'équation se complique. Soyez attentif pour ce qui va suivre. Didier Robert veut enlever tout pouvoir de nuisance à Jean-Virapoullé et ce dans la perspective des Régionales 2015. Jean-Paul Virapoullé veut à tout prix empêcher Serge Camatchy d'être élu maire de Saint-André, donc de s'implanter durablement à la mairie.

L'ex-sénateur aurait préféré que le maire sortant, Eric Fruteau, fasse un deuxième mandat, et soit victime de l'usure du temps et du pouvoir, et ouvrir ainsi la voie à son fils Jean-Marie Virapoullé pour les Municipales 2020. La possible ou probable inéligibilité d'Eric Fruteau a bouleversé ses plans. "Ah ! Les communistes ne sont plus ce qu'ils étaient, mon bon Monsieur ! Si on ne peut plus compter sur ces adversaires où va-t-on ?" C'est sans doute l'équation à laquelle l'union de la Droite doit trouver une solution.

Elle est complexe. Et, elle est simple. Elle est complexe, car Didier Robert est à la recherche d'un candidat d'union à Saint-André. La suppléante de Stéphane Fouassin aux Législatives 2012, Sylvie Moutoucomorapoullé, est-elle la candidate idéale ? C'est une hypothèse parmi tant d'autres. Il y a aussi celle de Jean-Marie Virapoullé, plus "consensuelle" que celle d'un Jean-Paul Virapoullé. Il y a également celle de Gran Mèr Kal, celle-là aussi fait moins peur que celle de Jean-Paul Virapoullé…

En tout cas, la question préoccupe Didier Robert au point de ne pas allez à son rendez-vous avec Serge Camatchy à Saint-André. Un emploi du temps chargé sans doute. Le conseiller régional de Saint-André,élu sous l'étiquette de La Réunion en confiance du président Didier Robert, aura sans doute droit à une explication genre "deux canards pou un poule". En fait, Serge Camatchy s'attendait quelque peu à cette situation. Bien sûr, il aurait préféré qu'elle n'arrive pas. Malheureusement pour lui, c'est arrivé plutôt que prévu.

Les retrouvailles Didier Robert/Jean-Paul Virapoullé, sonnent la fin de ses illusions. Une rencontre qui s'est déroulée dans une ambiance détendue. Jean-Paul Virapoullé à Didier Robert : "Et sinon comme va Serge mon petit dernier ?" Didier Robert : "Maintenant, il marche tout seul. C'est bien pour lui… Didier Robert : "Et ou Jean-Paul quoi ou devient ?" Jean-Paul Virapoullé : "Mi ça va souvent la pêche, depuis 2010, mi adore la sauce sardine avec gros piment…"

L'union est au bout de ligne Droite...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par JJ le 27/03/2013 09:46
HO LA LA LA OUI JE CROIS EN DIEU C EST LA SEMAINE SAINTE ONT VERRA BIENSUR DIDIER EST UN JEUNE AVEC DES ETUDES CALEE OUI VIRAPOULLE BEAU PARLEUR FINI SA I MARCHE PLUS LES TROS MALIN POUR QUE JM VIRAPOULLE VEUX ETRE MAIRE FAUT FAIRE UNION AVEC LE CENTRE ET A DROITE MAIS LA MAIRIE C EST PAS A LA AFAMILLE DE ///

2.Posté par Agissons ensemble le 27/03/2013 15:36
Et Dieu créa Jean-Paul Virapoullé...S'il n'existait pas il aurait fallu le procréer!
Messieurs les politiciens! Je vous salue bien bas. Etre nés pour être des girouettes, quel zambrocal pays. C'est ausi cela l'Ile de La Réunion avec ses spécificités locales. Il suffit de regarder les alliances au conseil départemental. Peut-être s'agit-il tout simplement d'un signe du ciel à l'approche de la semaine sainte, il était de bon augure que Jean-Paul et Didier fassent la paix. Et quel paix me diriez-vous? La photo est à mettre dans nos albums de famille. Comme la chanson de Marley, ¨your worst enemy could be your best friend¨...Ton pire ennemi sera ton meilleur ami! Oui, c'est aussi cela la politique, c'est ce que nos aïeux appellent ¨mariage derrière la cuisine¨. Mais, il vaut mieux ¨ça¨ que rien. Eh, oh! réveillez-vous.
Un président de Région est en droit de recevoir tous les partis politiques, il n'a pas à se justifier. C'est la démocratie. C'est vrai que Didier Robert n'a pas pu répondre favaorablement à l'invitation d'Emergence Réunion, de Serge Camatchy, dû à son emploi du temps overbook. Cela ne signifie pas non plus qu'il est entrain de mordre la main qui lui a été tendue. Si hier, il n'a pas pu se déplacer pour rencontrer 200 militants et sympathisants de St-André, demain ça sera un millier de militants qui l'accueilleront chaleureusement. Emergence Réunion est dans un esprit d'ouverture et de cohésion. Nous travaillons avec tout le monde. Il n'a jamais été question de sacrifier Serge pour laisser la place à autrui. Nous n'allons pas trahir la population. Nous sommes fidèles à nos valeurs.

3.Posté par ALLER DIT PARTOUT le 27/03/2013 15:46
Quoi qu'il en soit Saint André attire tous les regards de la classe politique et des médias en général...après la rentrée très médiatique de Jean Paul Virapoullé, Jir, Radio, Télé 1ère....et la mise en examens qui est venu rappeler tout le monde à l'ordre....Je veux vous dire que nous n'avons pas peur de nous afficher auprès de Serge CAMATCHY notre délégué Départemental D'EMERGENCE REUNION, Vice Président. Délégué à la santé que tous le monde apprecie car nous avons confiance en lui et avec lui c'est "Saint André en confiance" ceux qqui pense que la réunion de vendredi à étét un echec il se trompe ce n'est^pas 40 personnes qui étaient présent mais 200 militants sur le terrain , s'il vous plaît merci un tout petit peu de respect a ses personnes maintenant aller dit partout.........A bon entendeur!!!!!!!!

4.Posté par Norbert Varacondin le 27/03/2013 19:37
Ah ben lui aussi, on s'y attendait tellement c'est écrit sur le visage!!! Didier Robert: Le Boss de la langue de bois technicratique: c'est lui! Girouette a géométrie variable , seul son sourire de judas demeure intactes qu'importe la situation. C'est un peu le debré créole des temps modernes!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit