sak ifé nout jordu ék nout demin

Didier Robert pose ses jalons à Droite, Jean-Jacques Morel, son atout à Saint-Denis


Invité(e)
Jeudi 29 Août 2013

Le président de Région multiplie les sorties politiques et médiatiques. Le patron d'Objectif en confiance occupe le terrain. Que ce soit à Saint-Paul ou à Saint-Denis. Le soutien du président de l'UMP à sa candidature sur la liste conduite par Nathalie Bassire, au Tampon, a aussi renforcé le président d'Objectif Réunion, dans sa stratégie de reconquête de la Droite. Et d'obtenir un nouveau mandat de président du Conseil régional en 2015.


Didier Robert pose ses jalons à Droite, Jean-Jacques Morel, son atout à Saint-Denis
Il y a quelques jours, Didier Robert participait à une réunion à Saint-Paul. Vendredi dernier, il rencontrait un cercle de proches. Il confirmait ce jour-là à Jean-Jacques Morel, qu'il est le candidat d'Objectif Réunion à Saint-Denis. L'intéressé s'y attendait depuis quelques jours déjà. L'ex-premier adjoint du chef-lieu est déjà sur le terrain depuis quelque temps. Son unique crédo : construire l'union.

"L'union est un combat difficile, et elle se construit lentement. Pour autant, l'union est indispensable. L'union fait la force. Et si nous ne sommes pas unis face à Gilbert Annette, nous aurons du mal. Il y a bien sûr l'union au premier tour qui est souhaitable.Et puis, il y a l'union a minima du second tour. Si on ne réussit pas à s'entendre tous au premier tour, le front commun est indispensable au second, contre la Gauche".

Egalement sur le terrain comme ses autres camarades à Droite, Jean-Jacques Morel maintient aussi le dialogue avec les partenaires de son camp politique. Il permet ainsi à Didier Robert d'exister dans le débat à Saint-Denis. A Saint-Paul, C'est Yoland Velleyen qui est son "clone". A Saint-André, c'est Serge Camatchy, au Tampon Nathalie Bassire et à Saint-Pierre, Michel Fontaine. Le président d'Objectif Réunion veut une représentation dans chaque commune.

Didier Robert pose ses jalons et s'offre ainsi une légitimité pour participer à la construction de la liste d'union dans chaque municipalité, que ce soit au premier ou au second tour. Ainsi, il construit un socle sur lequel il pourra s'appuyer pour constituer sa liste pour les Régionales 2015. C'est une stratégie simple en soi. La question est : sera--t-elle efficace ?





      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par R I P O S T E le 29/08/2013 05:26
Les résultats en mars 2014 , aux municipales !

2.Posté par françoise le 29/08/2013 07:23
Monsieur le Président a t-il retrouvé sa boussole ou lui a t-on donné une?
Des rumeurs circulent dans les couloirs de la pyramide qu'il ne sait plus où se trouve le gouvernail de son bateau ayant heurté un gros iceberg....qu'il a lui même taillé et poli

A suivre Titanic II

3.Posté par Jako le 29/08/2013 07:56
A trop passer son temps à polir des conneries, on fini par sombrer avec…

4.Posté par Harold le 29/08/2013 20:58
Très bien Jismy, mais sache que concernant le tampon;
que les tamponnais ont ouvert les yeux : que l'on sait QUI a faillit mener la commune à la ruine et surtout que paulet payet a redressé la situation.
Tiembo paulet, de toute façon N Bassire ne fait pas le poids....

Jismy, le rapport de la CRC de 2006 à 2010, cela ne te dit rien ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger