sak ifé nout jordu ék nout demin

Didier Robert appelle les Réunionnais à se mobiliser


Citoyen
Samedi 26 Mars 2011

"Chaque temps d'expression de la démocratie doit être saisi par tous, en toute liberté. Chaque temps d'expression de la démocratie doit participer à changer les choses."


Didier Robert appelle les Réunionnais à se mobiliser
"Dimanche 27 mars à l'occasion des élections cantonales, vous êtes appelés à élire les conseillers généraux qui constitueront la nouvelle Assemblée départementale".

«La Réunion en confiance a fait le choix depuis 2010, lors des Régionales, de construire l'Union pour porter la voix du changement avec la volonté de faire de la politique autrement".

"Une politique moderne et transparente avec un renouvellement de la classe politique pour défendre un nouvel idéal de société pour les Réunionnais, pour une plus grande égalité des chances, pour un épanouissement humain, pour une vraie dynamique économique au service de l'emploi, dans le respect de la parole donnée, le respect tout simplement de chaque citoyen".
 
"La Réunion du changement doit être celle portée par une nouvelle génération de femmes et d'hommes politiques que les Réunionnais auront choisie".

"J'invite les Réunionnais à se mobiliser ce dimanche pour soutenir les 10 candidats de l'Union encore en lice au second Tour".

 
Ce dimanche 27 mars
Les candidats au second tour de La Réunion en confiance :

AUBER Valérie (LE PORT 1)

BENARD Alain (SAINT-PAUL 1)

VELLEYEN Yoland (SAINT-PAUL 5)

HAMILCARO Cyrille (SAINT-LOUIS 1)

MALET Patrick (SAINT-LOUIS 2)

SIBIE Fernand (TAMPON 2)

MOREL Béatrice (TAMPON 4)

NIRLO Richard (SAINTE MARIE)

La Réunion en Confiance apporte son soutien aux candidats de la Relève :

«Conformément à la règle du désistement Républicain en faveur du candidat le mieux placé, La Réunion en Confiance apporte son soutien à Jean-Marie VIRAPOULLE dans le canton 1 de Saint-André et à Roland DESIRE dans le canton 2 ».

Communiqué



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Philippe Lew le 26/03/2011 09:12
La Possession: Pourquoi voter Vanessa Miranville le 27 mars 2011 ?
Pour la première fois depuis des décennies, Roland Robert doit se soumettre à une séance de rattrapage : le second tour. Alors même qu’il avait déjà prévu de fêter avec faste et en grandes pompes ses 40 ans de mandat de maire et surtout sa réélection au poste de conseiller général le lundi 21 mars, il a dû, la queue entre les jambes, tout remballer au grand dam de centaines de convives qui sont rentrés chez eux le ventre vide et le gosier sec. Quelle honte !
N’ayons pas peur de le dire : sur papier, le 2ème tour semble n’être qu’une simple formalité pour Roland Robert. Sur papier seulement car depuis dimanche soir, les Possessionnais ont vu leur horizon s’ouvrir soudainement : la mise en ballotage du conseiller général sortant a redonné espoir à ceux qui, croyant sans doute à une victoire facile de sa part, se sont repliés chez eux. Il est clair que beaucoup d’abstentionnistes du premier tour iront accomplir leur devoir civique et contribuer ainsi au changement historique attendu depuis longtemps.
Jérôme Testan a appelé ses électeurs à voter massivement contre Roland Robert et je crois sincèrement que pas un seul vote ne sera perdu car Jérôme, comme Vanessa, incarne aussi le changement et le renouveau dans le respect de l’honnêteté et la de la transparence. Quant à Rolland Lallemand, obéissant à sa direction Pas Nette, il demande à ses électeurs de voter pour celui qui avait exigé de lui des excuses publiques ! Ses électeurs iront-ils jusqu’à demander pardon à Roland Robert ? J’espère qu’ils l’enverront bouler et qu’ils accorderont leurs votes citoyens à la candidate du changement.
Roland Robert fût un bon maire, même un excellent maire. Il le fût, il ne l’est plus depuis longtemps! L’usure du pouvoir, en plus du pouvoir lui-même, a fait de lui un charlatan politique entouré d’une cour des miracles au sein de sa caverne d’Ali Roro et ses 40 valeurs. Il est tellement déconnecté de tout qu’il ne savait même pas que M. Babef était un de ses employés, il ne l’a su qu’au tribunal correctionnel ! Et il ne sait même pas que « grâce à son excellente gestion des affaires de la cité », les contribuables possessionnais ont désormais une dette d’environ 20 millions d’euros sur leurs têtes. Nous, les Possessionnais, nous le savons et nous le lui ferons savoir le 27 mars !
J’ai soutenu Jérôme Testan au premier tour et j’aurais préféré l’avoir au deuxième tour face à Roland Robert. Les électeurs ayant décidé autrement, c’est sans état d’âme et avec conviction que j’appelle à voter Vanessa Miranville le 27 mars. D’autant plus que cette jeune femme me paraît empreinte d’une honnêteté intellectuelle qui contraste avec le déficit constaté chez l’autre en face.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est