sak ifé nout jordu ék nout demin

Didier ROBERT : Au secours des étudiants Réunionnais face au recul de l'État


Politique
Mardi 18 Août 2015

Lors de la Commission permanente du 18 août 2015, Le Président Didier ROBERT a constaté une nette fragilisation du parcours de mobilité des étudiants Réunionnais.


Didier ROBERT : Au secours des étudiants Réunionnais face au recul de l'État
C'est avec vigueur qu'il a fait voter en urgence une enveloppe de 1 740 000 euros pour suppléer au recul de l'État socialiste qui une fois de plus laisse les enfants de La Réunion sur le bord du chemin.

Le Président Didier ROBERT se retourne vers le Fond Social Européen pour une demande de cofinancement afin de tenter de combler les manquements de l'État Français pour la mise en œuvre du programme de mobilité des étudiants Réunionnais des carrières sanitaires et sociales 2015.

Après les ratés des JIOI en totalité dû à l'action des Ministres socialistes Parisiens, c'est autour de nos enfants, étudiants, de La Réunion de payer les choix de Paris…

Que font nos députés ? Leurs silences en disent long…

Malizé



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Oscar le 19/08/2015 11:59
Le gouvernement Français est en train de faire n'importe quoi, que ce soit à La Réunion ou en métropole.

2.Posté par Bayoune le 20/08/2015 09:30
Hélas, hélas mon pove Oscar quand allez vous comprendre, qu'il ya un pays qui s'appelle la France avec ses attributs, et un autre pays la Réunion, une colonie de la France des droits de l'homme blanc qui persiste dans le déni d'un peuple réunionnais dans l'Océan Indien. La france ne peut être, comme Lyon ou Paris une métropole de l'Etat français, à moins qu ce soit la Maîtr/ople de la Réunion avec un relent de l'esclavagisme. Pour notre pays la Réunion, l'Etat français a toujours fait n'importe quoi pou ke nou artrouve anou dan in léternèl malizé.

3.Posté par ti crever le 20/08/2016 09:27
didier flambe avec l'argent publique ce n"est nullement de son initiative : l"état se désengage de ce type de financement et il a l'obligation de gérer ces lignes budgétaires comme l'aurait exécuté n'importe quel responsable à sa place.qu'il profite pour se faire mousser.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue