sak ifé nout jordu ék nout demin

Dépénaliser le cannabis


Citoyen
Mardi 16 Octobre 2012

Pour les rapporteurs, la politique de lutte contre la drogue ne repose sur aucun fondement réel et tant que le gouvernement britannique ne s'adaptera pas à la réalité, il continuera de gâcher non seulement de l'argent public, mais aussi des vies.


Dépénaliser le cannabis
la Commission ( UK Drug Policy Commission - UKDPC ) estime que cultiver du cannabis pour sa consommation personnelle "pourrait permettre de lutter contre la commercialisation de sa production."

Celle-ci demande au Parlement britannique de reconsidérer toutes les sanctions liées à l'usage de drogue et en particulier celles qui concernent la production et l'offre de cannabis, tout en indiquant clairement que toutes les drogues ne devraient pas être dépénalisées ou légalisées.

Comparant l'usage de drogues aux jeux d'argents ou à la consommation de junk food, le rapport explique que "prendre de la drogue n'est pas toujours dangereux, mais que cette donnée n'est que rarement considérée par les politiques." 

Les rapporteurs concluent que les méthodes traditionnelles de lutte contre la drogue n'ont qu'un impact limité et généralement non pérenne sur la distribution de drogue. Et le rapport de citer un exemple très concret: "Lorsqu'un groupe de dealers est arrêté, cela conduit à une augmentation de la violence dans la zone où ce groupe opérait, puisqu'automatiquement une guerre s'engage entre les gangs pour récupérer le contrôle de ce territoire." La police devrait donc se concentrer sur les groupes et les dealers les plus violents.

Un porte-parole du Home Office, l'équivalent britannique du ministère de l'intérieur, a réagit à la publication du rapport indiquant que "le gouvernement accueille la contribution de la Commission au débat sur les drogues, mais que le gouvernement demeure confiant en sa politique de lutte contre la drogue…

Article à lire sur : HUFFPOST




INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN