sak ifé nout jordu ék nout demin

Dans l'ouest : l'hippodrome un rêve brisé


Invité(e)
Lundi 8 Avril 2013

Lionel, jeune agriculteur à la Saline est un passionné de chevaux. Pour lui, l'abandon du projet d'hippodrome saint-paulois à Cambaie a été une grave erreur de politique économique.


voice_billets_daline_03_avr_2013.mp3 Cliquez sur le triangle du player pour écouter Lionel et Aline  (23.2 Mo)

Toute une génération a été sacrifiée. Lionel parle même de rêve brisé.
Plusieurs communes avaient réfléchi pour la renaissance d'un hippodrome moderne à Cambaie.


Ce projet avait été travaillé par des spécialistes. Les partenaires locaux, les investisseurs avaient donné leur accord pour le démarrage du chantier qui allait renouer les Réunionnais avec leur glorieuse histoire.

Ce projet ne concernait pas seulement les communes du TCO, La Réunion entière allait bénéficier des retombées économiques de ce projet d'envergure.


Que s'est -t-il passé ?
Pourquoi la maire actuelle de Saint Paul a abandonné ce projet ?

Les courses de chevaux dans l'histoire ont animé la Redoute. C'était la grande attraction de l'hiver à Saint Denis jusque dans les années 1950.
Les courses de chevaux, une activité culturelle, festive et économique ont enrichi la commune et ont attiré  de nombreux investisseurs venant d’Afrique du Sud, de Madagascar, d'Australie.

L'hippodrome de Cambaie aurait donné un coup de pouce à la relance de l'économie réunionnaise. Il faisait partie des grands chantiers parmi tant d'autres pour contribuer à la relance de l'emploi à La Réunion.

L'enregistrement est extrait de l'émission les Billets d'Aline sur Radio Plus FM. 


 


Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger