sak ifé nout jordu ék nout demin

Daniel Faivre : " Les syndicalistes pris dans des détournements de fonds vont être blanchis…"


Invité(e)
Mercredi 6 Mars 2013

"Vous savez comme moi que le Sénat vient d'adopter une proposition de loi en vue d'amnistier les infractions commises pas les syndicalistes... Nous en sommes profondément choqués".


Daniel Faivre : " Les syndicalistes pris dans des détournements de fonds vont être blanchis…"
"Officiellement, l'amnistie ne doit concerner que les infractions commises lors des grèves et manifestations : violences, casses, etc.

Mais la réalité est bien au-delà...

Au cours des discussions parlementaires, un amendement a été inséré, ni vu ni connu, dans le texte : il vise tous les délits de l'article III du code pénal. Autrement dit, les dégradations et les destructions matérielles mais, également, tous les délits financiers : vols, détournements ; abus de confiance, etc.

Comprenez bien, grâce à cet amendement "miracle", les syndicalistes englués jusqu'au cou dans les affaires de détournements de fonds des comités d'entreprises publiques (SNCF, EDF-GDF, RATP) vont être blanchis...

Plusieurs affaires sont en en effet en cours et doivent passer en correctionnelle d'ici à la fin de l'année.

La loi est détournée, la démocratie bafouée !

Ce texte honteux a été présenté par la présidente de la commission des Affaires sociales du Sénat, commission en charge des retraites... Elle a pourtant d'autres chats à fouetter !

Heureusement, pour le moment, la loi n'est passée qu'au Sénat. Elle doit encore être votée par l'Assemblée nationale et la procédure devrait durer plusieurs semaines. Nous avons donc un peu de temps pour faire éclater la vérité et pour mettre fin à ce scandale.

De notre côté, nous avons déjà alerté les médias".

Commentaires



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger