sak ifé nout jordu ék nout demin

Commune par commune : François Hollande réalise le grand chelem, Marine Le Pen troisième


Édito
Lundi 23 Avril 2012

Reçu vingt-quatre sur vingt-quatre. Comme son ex-compagne Ségolène Royal en 2007. François Hollande réalise toutefois de bien meilleurs scores dans l'ensemble des communes de La Réunion. Le plus impressionnant, c'est le très faible résultat de Nicolas Sarkozy dans les villes de Droite comme Saint-Pierre ou le Tampon. Lors de ce scrutin, c'est Nicolas Sarkozy qui a été sanctionné.


Commune par commune : François Hollande réalise le grand chelem, Marine Le Pen troisième
C'est une tradition, La Réunion vote à Gauche lors des élections présidentielles. Hier, notre île n'a pas dérogé à la tradition. Elle l'a même confortée. François Hollande a obtenu la majorité absolue dans vingt communes sur vingt-quatre, à l'exception de Saint-Denis (PS), la Plaine des Palmistes (PS), le Tampon (UMP) et St-Pierre (UMP). Le candidat socialiste totalise 53,29 %. En 2007, Ségolène Royal avait réalisé 46,22%. La progression de la Gauche est significative.

Mais plus que cette progression de la Gauche en nombre de suffrages (194.009 en 2012 et 165.454 en 2007), c'est surtout le faible score de Nicolas Sarkozy. Le président sortant est passé de 25,09 % (89.600 voix) en 2007 à 17,96 % (65.377 suffrages) en 2012. Cette chute est significative au Tampon, ville dirigée par les partisans de Didier Robert, secrétaire national de l'UMP (7,087 voix, soit 19,24 % en 2012 contre 9.903 voix, soit 27,06 % en 2007).

Même situation à Saint-Pierre dont le maire est Michel Fontaine, président de l'UMP Réunion (8,325 voix soit 22,92 % contre 10.053 voix, soit 28,35 % en 2007). L'effondrement de la Droite à cette élection présidentielle, est symptomatique de plusieurs maux. Il y a d'une part l'absence d'une organisation qui permettrait d'identifier la structure et ses chefs de l'île. Depuis, les Municipales partielles de Saint-Paul en 2009 et les Régionales 2010, la Droite n'a eu de cesse de vouloir présenter l'union et la solidarité comme étendard. Mais ça ne marche pas.

L'autre enseignement a tiré de cette élection présidentielle à La Réunion, c'est le vote en faveur de Marine Le Pen (37.749 voix, soit 10,31 % en 2012 alors Jean-Marie Le Pen obtenait 17.469 voix soit 4,88 %). La candidate du Front national est à plus de 10 % dans un grand nombre de communes. La fille a multiplié par deux le score du FN. Ce vote de rejet au prime abord, peut-il se transformer en vote d'ahésion ? Rendez-vous aux Législatives.




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 23/04/2012 04:01
" L'autre enseignement a tiré de cette élection présidentielle à La Réunion, c'est le vote en faveur de Marine Le Pen (37.749 voix, soit 10,31 % ... Ce vote de rejet au prime abord, peut-il se transformer en vote d'ahésion ? Rendez-vous aux Législatives " dixit M. Jismy Ramoudou , l'avenir nous le dira , SARKOZY sera réélu de justesse ( 50% virgule des poussières ) mais pas sûr qu'il aura une majorité bleue à l'assemblée nationale , le risque est là pour une nouvelle cohabitation . TEGO est contre le système UMPS !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit