sak ifé nout jordu ék nout demin

Carburant : jusqu'au 30 juin au moins, Didier Robert a raison…


Édito
Jeudi 29 Mars 2012

l y a une posture qu'on ne pourra pas reprocher à Didier Robert, c'est de ne pas être dans l'action. Il précède même la prochaine hausse de carburant et du gaz. Il y a une attitude qu'on pourra reprocher au président de la Région Réunion, c'est son action précipitée ou peu réfléchie qui place depuis hier les Réunionnais dans une position délicate : jouer à qui perd gagne…


Carburant : jusqu'au 30 juin au moins, Didier Robert a raison…
Il n'y avait aucune fausse note, mardi, lorsque Didier Robert a expliqué pourquoi la Commission permanente de la Région Réunion a voté le rejet de la subvention de 150.000 euros à Sakifo. Le président du Conseil régional a joué une autre partition hier lors de sa conférence de presse. Il y a eu d'abord l'effet d'annonce. Surprise ou dubitative, la presse a écouté, pris des notes et a essayé de comprendre une telle démarche.

"Et après le 30 juin qu'est-ce qui va se passer ?" Didier Robert a sorti une formule polie et efficace : "Je n'ose imaginer que d'ici le 30 juin, les quatre ateliers qui sont au travail, n'aient pas avancé sur ce dossier". Le président de la Région a montré qu'il existe déjà plusieurs pistes de travail : "Il y a la nécessaire réforme de la fiscalité". Il évoque ici l'hypothèse d'une refonte de l'Octroi de mer.

La réforme du statut de la SRPP est également un sujet de discussion. Didier Robert propose également la modification ou l'abrogation du décret de novembre de 2010 qui garantit les marges des importateurs pétroliers. La création d'une autre unité de stockage ou d'une structure concurrente fait aussi parti des aspects que vont aborder les quatre ateliers de réflexion.

Que peut-il ressortir de ces quatre ateliers de travail ? En plus cinquante ans, aucune mission parlementaire française, aucune commission européenne, aucune équipe majoritaire au Conseil général ou au Conseil régional, n'est parvenue à influer ou à modifier les monopoles de fait ou les rentes de situation, que ce soit dans la grande distribution ou les produits pharmaceutiques, que ce soit pour le carburant ou le commerce d'une manière générale…

Comment quatre ateliers de réflexion et de travail peuvent le faire ou réussir ? Le président de la Région Réunion y croit. La prochaine visite du président-candidat, Nicolas Sarkozy, fausse-t-il son libre arbitre ? C'est aussi à prendre en compte. Il y a tout de même une certitude : jusqu'au 30 juin au moins, Didier Robert a raison…




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 29/03/2012 01:36
Je reprends votre phrase M.Jismy Ramoudou " Il y a tout de même une certitude : jusqu'au 30 juin au moins, Didier Robert a raison… " en somme qui ne tente à rien n'a rien , je ne connais assez bien M. Didier Robert président de la Région Réunion au moins il passe à l' action !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit