sak ifé nout jordu ék nout demin

CHÈRE DOCTEUR GAUD,


Citoyen
Vendredi 28 Octobre 2016

Comme chaque matin à mon habitude je lis la presse, et le premier article qui attire mon attention n’est autre que la chronique du Docteur Gaud.


Avec tout le respect bien entendu que j’ai pour le combat clinique mené par la personne, je m’interroge tout de même sur le pourquoi du comment de cette prise de position et des propos tenus, outre votre passé politique et notamment de conseillère Régionale de M Verges.

 

Docteur, permettez-moi de vous adresser ces quelques lignes :

 

Pourquoi n’êtes-vous pas candidate à cette instance puisque vous avez visiblement la critique facile et l'air de tout savoir sur ce dont La Réunion a besoin... et je dirais même pourquoi n’avez-vous pas impulsé un élan plutôt que d’être toujours suiveur.

 

La politique Régionale actuelle ne s’attache pas uniquement à la continuité territoriale, qui soit dit en passant relève d’une compétence de l’état qui n’as de cesse de délaisser les outremers, honte à nous puisque la ministre fraîchement nommée pour s’occuper de ces territoires n’est autre qu’une Réunionnaise, je me permettrais de revenir plus en détails sur ce sujet dans un prochain courrier.

 

Pour revenir à la politique locale, Hier encore on nous présentait une future école du numérique permettant à nos jeunes de se former, se qualifier et leur assurer une insertion en milieu professionnel dans une filière porteuse d'emploi.

 

Oubliez-vous aussi l'école de la 2nd chance, moi j'entends encore les paroles de ces jeunes, fiers d'avoir eu l'opportunité de se former après avoir, pour x raisons été en situation de rupture avec le système scolaire.

 

Pourquoi ne parlez-vous pas de l'accompagnement de nos jeunes en formation par la mobilité, c’est aussi cela la continuité territoriale non ?

 

Je parle des jeunes c'est parce que l'avenir de La Réunion se construira grâce à ses jeunes formés, compétents et investis plus que jamais dans le devenir de leurs îles.

 

Par ailleurs Docteur, durant votre précédent mandat, excepté critiquer et fustiger comme dans votre tribune de ce jour, pourquoi ne pas être force de proposition ou d’actions ? Vous voulez faire avancer les jeunes réunionnais ? Le « p’ti bon » est une nécessité pour accompagner cette jeunesse pour la réussite, tout comme le combat mené par la mandature actuelle pour plus d’égalité. Pendant que vos amis, que vous n’avez pas suivi aux régionales de 2015 s’interrogent comme vous de notre avenir, d’autre sont dans le concret. Voyez-vous, nous préférons le discours transparent du Président de Région auprès du Président JUNKER pour faire valoir un modèle en cohérence avec nos besoins pour l’avenir de la jeunesse Réunionnaise. Cela s’appelle la vison.

 

Ps : TERLA renaîtrait il de ses cendres ?


Emilie.V



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers