sak ifé nout jordu ék nout demin

C.mac : Même s'ils pleurent des larmes de crocodile, ils n'ont rien compris à son message de réconciliation


Culture - Kiltir
Lundi 9 Décembre 2013

Le Cmac avait un message à délivrer. Alors que beaucoup pleurent leurs larmes de crocodiles depuis la disparition de Nelson Mandela, ils n'ont rien compris à son message de réconciliation.


A l’heure où sous l’injonction des « marchés » les créoles découvrent, dans la douleur, qu’ils sont toujours un « tiers monde français », pour ne pas dire des « sous-hommes », d'autres, certains métropolitains, découvrent qu'ils sont à présent du côté des opprimés, aux mains des oligarchies environnementalistes d’autant plus puissantes qu’elles sont internationales.
 
Qui mieux que Monsieur Maximilien Grondin, notre auteur chanteur compositeur illettré, pouvait délivrer ce message ? Là O, là O Piton Maïdo.
 

INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par qui est hypocrite? Honte au cmac! le 09/12/2013 07:23
J'apprcié le combat du cmac. J'ai participé à les soutenir. Mi kroi lé fini pou moin! Astèr mi koné pi ousa zot i lé? Kisa zot i défend!

Le cmac i tient deux discours: quand zot l'est avec nous au dimitile pour la mémoire nout zanzèt, zot i di anou, "ceux qui veulent privatiser la mer pour leurs interets sont comme ceux qui veullent mettre sous clacohe la reunion; ce sont des ennemis des interets reunionnais"

Et apres quand zot lé dann rassemblement banna...zot i di pa un mot pou soutien les jeunes que la prend bouteilles vides si zot pour défendre la réunion, pour défendre les artistes réunionnais!

Vous m'avez décu le cmac!
Les réunionnais ont compris quel camps vous défendez vraiment.

2.Posté par Bayoune le 09/12/2013 21:11
Post 1 mwin lé konm ou, mwin la soutenu so SouMacK, mwin la manifesté koté zot, mé dopi mwin la vi azot èk zot ti makaron BBR à la boutonnière, mwin la di mersi, mwin la doné. Voilà déjé ce que j'écrivais le 15 novembre dernier : "le C. MAC serait-il un espèce de Front, non pa national mais un Front colonial ki pran zot zorde péi déor èk zot Maître. Zordi le C. MAC affiché tel kèl vient de perdre un peu de sa crédibilité et une bonne part de sympathie acquise dans les manifs contre le Parc National. Une aberration coloniale."

3.Posté par C. mac la roul a nou! le 11/12/2013 08:35
Le cmac parle de néo colonialisme qu'il faut combattre mais défend les nécocloniaux qui sont contre la préférence régional, contre une plus grande autonomie, pour l'assimilation.

La cmac est comme ces surfeurs à qui il apporte une caution réunionnaise: juste défend leur intérets contre ceux supérieurs de la nasyon réunionnaise.

Qui se ressemble s'assemble, sans doute.

J'ai honte que sous un disocurs bisounours d'union, d'unité, le cmac a vendu les interets de la reunion, leur combats dans la lutte contre les monopoles coloniaux, pour l'émancipation des réunionnais.

La ront si moin. Mi pans Figaro. Mi mand a moi si sak foi nora bann figaro koma pou tié tout sobat rénioné.

Mais nou va rolèv la tèt, nou va bord so bann tèt vid, é nou va sobat kont bann kolonialiss, sat i ve tié nout manir viv dann park é si litoral la mèr.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 9 Mars 2021 - 07:50 Le Maloya d'Henri

Dimanche 20 Décembre 2020 - 07:15 FONNKÉR POU VINDÉSANM