sak ifé nout jordu ék nout demin

Brigitte HOARAU : En pétard contre Michel Fontaine


Politique
Mercredi 28 Janvier 2015

Suite à la parution dans le JIR du mercredi 28 janvier, d'un article concernant les cantonales à Petite-Ile, et notamment au probable soutien de Michel FONTAINE (Président UMP Réunion) à Serge HOAREAU candidat de sensibilité de gauche, je souhaiterai vous faire parvenir ma position.


Brigitte HOARAU : En pétard contre Michel Fontaine
" Mes militants, mon équipe ne comprendraient pas le soutien de Michel FONTAINE, Président de l’UMP locale, Maire et Sénateur de droite, à Serge HOAREAU, de sensibilité de gauche, qu'il a combattu à mes côtés pour les municipales il y a quelques mois, ce même candidat qui avait appelé à voter Hollande.

Ce serait de l'incohérence politique et Fabrice LEBON aurait raison de dire qu’il s’agirait  encore d'un arrangement derrière la cuisine. Nos électeurs ne pourront cautionner ce choix qui serait une stratégie qui ne réhabilite pas l’image de notre parti car elle dépasse les enjeux de l'élection départementale.

Je suis de droite, je ne pourrais soutenir une telle prise de position.

Ma déception serait grande car ce revirement entraînera le doute dans les valeurs de droite et le renforcement du manque de crédibilité de nos élus qui pensent trop souvent que les électeurs ne sont que des suiveurs qui ne réfléchissent pas.

Les nouveaux Partis qui émergent en Grèce et en Espagne, la montée des extrêmes en métropole sont la résultante d'une crise de confiance aiguë dans les partis traditionnels et une telle position de Michel FONTAINE affaiblira la droite et renforcera la remise en cause des partis traditionnels dont on pense déjà trop qu'ils ne servent que des intérêts personnels.

Il est temps de se regrouper autour de valeurs communes  pour ces prochaines échéances car les enjeux sont essentiels pour l’avenir de La Réunion qui vit une situation difficile."

Union de la Droite,
Conseillère de l'opposition à Petite-Ile.

Brigitte HOARAU



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Ala Lila le 29/01/2015 04:41
Même scénario dans l'Ouest avec la famille Poudroux…
Jean-Luc refuse de soutenir Isabelle, qui lui avait raflé son mandat de Conseiller général…
Et du coup le maire de Trois-Bassin dans l'embarras. Et porte grande ouverte pour un Giraud des Bois ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue