sak ifé nout jordu ék nout demin

Bilinbi la di, mang karot lé ég…


Billet
Dimanche 11 Août 2013

Dans la forêt au cœur du Parc des cochons sauvages, il y a une polémique qui enfle à n'en plus finir. Les défenseurs de la liberté contre ceux qui veulent construire des porcheries modernes.


Bilinbi la di, mang karot lé ég…
Evidemment la construction de porcherie moderne est liée à l'utilisation de subventions européennes… Comme à l'accoutumé dans ce pays perdu, mais pas pour tout le monde, les projets politiques sont toujours liés à l'utilisation de lignes budgétaires et non à des besoins réels… 
 
D'où la recrudescence autour des squats et autres campings sauvages et pas que ceux des porcs, de poli-ti-chiens avides de caresses et de gamelles bien remplies.
 
Donc les défenseurs des cochons sauvages s'opposent aux défenseurs de cochons en bonne santé. Si les cochons paraissent sauvages et foncés c'est  parce qu'ils sont malades d'après Bilinbi, membre influent de la défense des cochons en bonne santé. Et que la meilleure défense de la communauté serait de les abattre… 
 
La cochonite aiguë menace le plan tourisme imaginé par les hautes sphères de la pyramide à l'envers qui avait trouvé dans la crise requin le moyen de relancer le tourisme interne…
 
L'affaire est engagée, il ne nous reste plus qu'à suivre les rebondissements dans les Unes à venir…
 
Qu'en pense Frère Bouriko de cette affaire Nasyonale ?


Anri



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 3 Septembre 2015 - 22:18 Vitesse et alcool