sak ifé nout jordu ék nout demin

Bernard Leflem/Marco Boyer, entre choc de génération et passage de témoin


Invité(e)
Jeudi 22 Août 2013

Le délégué UMP de la cinquième circonscription et l'ancien maire de la Plaine des Palmistes, la préparation des Municipales 2014 n'aura rien d'une cueillette de goyaviers. Si Bernard Leflem ne veut pas en faire un fromage, c'est qu'il sait qu'il a peu de chance d'infléchir la position d'un Marco Boyer de plus en plus incisif sur son blog, et qui ne manque aucune occasion de décrier la politique de municipal de celui qu'il appelle "Saint" Lambert.


Bernard Leflem/Marco Boyer, entre choc de génération et passage de témoin
Le renouvellement et le rajeunissement de la classe politique sont des leurres utilisés très souvent par la plupart des élus pour faire patienter ceux qui veulent s'asseoir à leur place, dans leur fauteuil et le confort matériel que leur apport leurs fonction et revenus politiques. Que ce soit à la Plaine des Palmistes ou dans les 22 autres communes de La Réunion, que ce soit à l'UMP ou dans les autres partis ou mouvements politiques locaux, la prime sera donnée au sortant. A tort ou à raison.

Bernard Leflem, délégué UMP de la cinquième circonscription, connaît bien la politique pour savoir que s'il veut succéder à Marco Boyer à la Plaine des Palmistes, il devra d'abord s'imposer dans les urnes. Car en politique, rien n'est plus fort que la légitimité populaire. Excepté les billets de banque. Et l'hypocrisie et les coups bas de ses partenaires et amis politiques. Et pour combattre ce mal, il n'y a que le mal. Surtout en politique.

Bernard Leflem fait encore partie de ceux qui croient aux valeurs de loyauté. A ses valeurs. A son parti. A sa famille politique. La plupart du temps discret dans sa posture de comportement et de fonctionnement, courtois dans son environnement politique, posé dans ses échanges, le postulant à l'investiture UMP à la Plaine des Palmistes, veut avancer en créant le moins de désordre possible au sein de son parti. S'il veut être candidat, il devra faire l'inverse.

Car, Marco Boyer a la certitude d'être le mieux placé pour reprendre la mairie à Jean-Luc Saint-Lambert. Ce qui ne facilite pas la mise en place d'une démarche d'union, voulue également par Bernard Leflem. Selon l'intéressé, il pourrait y avoir deux listes UMP à la Plaine des Palmistes aux Municipales 2014.

Plus de détails sur la vidéo.





      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par palmiplainois le 22/08/2013 14:20
a bin i seré temps ou declare aou, toute demoune i pretend avoir plus legitimité que d'autre, bin met a ou dans la danse et vite mounoir , attann pas jour de l'an!!!!!!!
Ou lé trop gentil, ou veut respecter, faire les choses correctements, bin la mi di aou a in moment donné en politique i faut foncé, alors fait out kamicase, chavire toute et brise toute, ou la trop reste dans l ombre pendant 12 ans elus su la liste MarcO Boyer, i connaissant le boug sra pali va mete aou en l air, au contraire li va prefere mete in moune que que n a rien a voir ek la commune juste pou di c'est li na dernier mot, moi je vous dis Mr Leflem partez contre vos principes , le respect oui mais il y a des limites, vous meme vous serez surpris entre les personnes QUI SE DISENT PRO MARCO ET LES PERSONNES QUI SE DISENT PRO SAINT LAMBERT,LA VRAI PAROLE QUE LE PALMIPLAINOIS FERA ENTENDRE SERA DANS L'URNE .
A bon entendeur!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par un jeune de la plaine le 22/08/2013 19:18
en route pour la victoire, ce serait bien dommage que l'ancien maire ne s'associe pas avec vous, mes potes et moi on a envie d'un renouvellement de la classe politique et je vois en vous un tres bon candidat, et puis marre aussi du manque de civilité, de respect de l'ex maire et de l'actuel, on ne veut plus de ca, des conseils municipaux a la con qui sont que cris et disputes...., les personnes d'un ages avancées meritent le respect mais a un moment il va falloir qu'il comprend cet ancien maire que la politique a changé, qu'on veut une nouvelle equipe, dynamique, jeune et fort avec l'appuie des personnes qui ont de l'experience, et croire que personne ne peut etre maire a part lui c'est entrée dans l etat d'esprit d'il y a 4 ans de cela, meme si je n'avais pas encore l'age de voté, cette election municipale je l'ai vecue et a suivi du regard cette municipalité qui est en place, nul de chez nul, alors on attend que vous MR Bernard

3.Posté par Jean Paul le 22/08/2013 20:38
moi je constate une bonne avancée dans l initiative de Bernard LEFLEM dans cette preparation de mise en place de pouvoir créer une union concrète et solide afin d'avoir au bout une victoire commune. Au contraire voila quelqu'un qui degage du bon sens et du respect a tout un chacun et que c'est certainement ces qualités qui font la difference entre l'ancien maire et le maire actuel de tout faire en force....Mr Leflem demontre la une tres bonne demarche a laquelle j 'adhere ainsi que mes connaissances .Vas y Bernard L. nous serons a tes cotés pour ce combat.

4.Posté par Charly bortel le 29/08/2013 01:37
Voilà une nouvelle qui me réjouit au plus haut tant elle me semble logique et basée sur le travail!
Mon cher ami Bernard, sache que tu pourras compter sur moi les jours ou je serai moins pris par la campagne électorale à Saint-Benoît!
Aujourd'hui, un certain nombre de nos camarades se souviennent qu'ils sont de droite et que le terme "UMP' n'es pas un gros mot!
Je le confirme donc par voie de presse: oui Bernard LEFLEM est un élu courtois et travailleur, oui Bernard a l'avantage de présenter une posture consensuelle à droite, oui Bernard LEFLEM est un homme expérimenté puisqu'il était élu du temps de Marco BOYER.
Je crois que le modèle du papa en politique a vécu et qu'il n'a d'ailleurs pas grandi ceux qui l'ont adopté!
Il faut donc cesser d'attendre le leader providentiel qui sortirait de l'ombre comme par magie, je crois à un renouvellement de la classe politique par la base, à savoir les militants du terrain qui ont travaillé à la réussite de ceux qui les ont bien souvent oublié!
Je te renouvelle mes voeux de réussite!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger