sak ifé nout jordu ék nout demin

Bernard Leflem : "Avec ou sans investiture UMP, je serai candidat aux Municipales de la Plaine des Palmistes"


Invité(e)
Jeudi 31 Octobre 2013

Le délégué UMP de la cinquième circonscription jette un pavé dans la mare UMP. Il déplore le silence de la direction de son parti à cinq mois des Municipales 2014, et sa léthargie en matière de stratégies politiques pour les prochaines échéances électorales. Selon lui, l'UMP met en péril sa crédibilité dans une construction de l'union à Droite qui se fait au détriment de l'UMP. Bernard Leflem exprime son désarroi. Interview.


Bernard Leflem, toujours d'investiture de l'UMP, ni pour vous, ni pour Marco Boyer, vous êtes toujours candidat aux Municipales 2014 ?
Je suis plus que jamais candidat. Je suis dans une démarche qui a débuté, il y a plusieurs mois déjà. Je crois que la population a besoin de clarté, de précision et de transparence. Oui, je suis candidat aux Municipales 2014.

Qui aura l'investiture de l'UMP, vous ou Marco Boyer ?
Je suis désolé de faire ce constat. Nous continuons à perdre trop de temps avec cette investiture à attribuer à la Plaine des Palmistes. Il y a également une grosse perte de temps sur d'autres communes dites plus grosses ou importantes et qui font passer celles dites plus petites, au second plan. A mon avis, investiture ou pas, je suis candidat aux Municipales 2014 à la Plaine des Palmistes.

Qu'est-ce qui explique que l'UMP a du mal à attribuer l'investiture à ses candidats ?
L'UMP aurait dû prendre toute sa place dans le schéma de la Droite et la construction de l'union. C'est une certitude, ça ne se passe pas comme nous l'aurions souhaité. Nous continuons à gaspiller notre énergie et à user les nerfs des uns et des autres, dans des comportements individualistes, des attitudes très personnelles et des stratégies égoïstes voire égocentriques, juste pour protéger sa commune et son pré-carré. On se contente d'être une force d'appoint ou à servir la soupe à un ou deux politiques. Ce qui ne fait qu'affaiblir notre parti l'UMP.

Les directions de l'UMP locale et nationale sont-elles au fait des griefs de certains d'entre vous ?
Pour le peu de fois que l'on s'est rencontrés, bien sûr ! Les directions ont été mises au courant de nos inquiétudes. Nous avons fait savoir à nos cadres que nos militants, adhérents et sympathisants s'interrogent.

Quelle est la position de Jean Simonetti, secrétaire national UMP à l'Outre-mer qui a été mis au courant de cette situation ?
Je ne pourrai vous le dire. Il y aura dans quelques jours un bureau politique de l'UMP. On espère que nous aurons des précisions.

Quels sont les éclaircissements que vous voulez à voir ?
Des éclaircissements sur la situation actuelle de notre parti. Si on fait la liste des candidats déjà déclarés à Droite, on va vite s'apercevoir que très peu sont issus de l'UMP. Rester humbles et modestes ne doit nous empêcher d'être fiers de porter les couleurs de l'UMP. Par faiblesse, stratégies ou ambitions personnelles, certains ne voient pas que l'image de l'UMP est en train de de se ternir, et de perdre de sa crédibilité.




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Pdp le 31/10/2013 06:19
Bernard, tu as raison de maintenir ta candidature avec le soutien ou pas de l'UMP. Ce qui compte c'est de mettre St Lambert dehors c'est le seul et unique but. En effet, les employés communaux souffrent trop. Il ne faut pas les oublier.

2.Posté par david le 31/10/2013 06:59
oté ravi de constater que tu restes toujours determiner dans ta démarche et volonté d'avoir une liste d'union pour la plaine , afin d'avoir une politique nouvelle et engagé pour notre village, surtout que je constate un echo de plus en plus favorable a ton initiative, nous marche ensamb ou pou 2014

3.Posté par une empl de la comm le 31/10/2013 23:03
aujourdhui j ai lus le quotidien et pour une 1ere fois j ai compris que ce monsieur est une vrai alternative, a la mairie il y a une vrai souffrance, nous subissons un maire et patron plus irrespectueux de jour en jour, le climat est palpable, entre les nouveaux employés qui se sentent menacer par une non reconduction du mandat de leur maire et qui veulent preserver leur place dans la titularisation,entre les soit disant 'chefs", les directives a tout va, sans sens, des responsables de pole qui se croit roi....et j en passe!!!!!!!!!
un ancien maire qui n'est plus dans le mouve ...Pour une fois un futur maire qui vit comme ses administrées qui nous ressemble, sera un elan nouvel pour la plaine, en tout cas son article de ce jour donne espoir et demande qu il soit connu, je vais donner sa chance a ce monsieur en le faisant confiance.

4.Posté par Mikael B le 01/11/2013 07:40
kan mi té vois boug la traversé, calme, posé, jamais mi té attann amoin a inn l' audace comme ca!!!ose fait bouge les choses comme ca!!!!i fé reflechi su ses capacités!!!donc i veut dire la pas besoin crié pou etre in grand, riskab li gaigne porte la commune a l aise en 2014!! mi yaime moin bann demounn comme ca.
i fé reflechir!!!!!!

5.Posté par Nadine(adherente ump saint Benoit) le 01/11/2013 08:26
Enfin!!!!!enfin!!!!un délégué ose mettre a plat les incompréhensions de cette construction d'union de la droite, bravo a toi pour ce courage.Il est bon de rapeller a nos tenors que trop souvent l'EST est oublié.
Pour avoir de la famille a la plaine des palmistes et y etre souvent ,le constat est réel!!un refus total du maire actuel et un non souhait de revoir l 'ancien maire revenir.! Seul façon pour Marco d'avoir un espoir de retour a la scène politique , c'est de mettre son orgueil et son égo de coté pour composer avec toi en toute sagesse..Autrement se sera definitivement terminé pour lui , sachant que toi tu n'as rien a perdre par rapport a lui.
Avance Bernard Leflem, on te soutien!!

6.Posté par Jimmy le 01/11/2013 10:51
Se donner du mal pour les petites choses, c'est parvenir aux grandes avec le temps. C'est sur cette réalité que les directives locales du parti devraient se pencher. Ce parti qui porte un sens déjà très fort dans ses origines: L'Union pour un Mouvement Populaire. Ne restez pas figé uniquement sur la "popularité" via ces grandes communes de l'île messieurs les élus! Les petites existent également et désirent eux aussi porter et défendre les couleurs du parti. Ne pas les négliger ramène l'UMP à prendre tout son sens, s'unir tous ensemble pour que ca bouge!

7.Posté par jeune goyave le 02/11/2013 16:11
Il faut y allé a 100%,c'est une personne qui nous ressemble nous petits citoyens deviendrons grand avec un monsieur comme sa. Je suis pour cette candidature alors continue sur la lancé nous lé la.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger