sak ifé nout jordu ék nout demin

« BIEN VIEILLIR EST UN MERVEILLEMENT » AVAIT DIT LE DOCTEUR CATTEAU


Citoyen
Mercredi 11 Novembre 2015

Les mots semblent parfois bien dérisoires dans ce moment triste. Aujourd’hui, c’est d’abord et envers tout, à un homme de cœur, généreux et humble que je désire rendre hommage.


Étant donné que le docteur Pierre Catteau fait partie de ces pédagogues, qui m’ont donné des connaissances et des outils pour devenir éducateur, surtout tous ses apports sur les personnes âgées, dispensés au CREAI de l’époque où j’étais étudiant.

Quoi dire pour rendre hommage à un homme hors du commun ? Ce que je retiens de lui, c’était un homme exceptionnel, un bâtisseur infatigable, un homme modeste avec des qualités extraordinaires, un homme de grand cœur, un visionnaire dont l’engagement reste un exemple.

Aussi, je voudrais, pour ma part, mettre l’accent sur l’homme et de ses qualités personnelles, de courage, de loyauté et de son dévouement sans faille pour les personnes âgées que le docteur Catteau nommait « nos gramounes ».

Je me souviens toujours son intervention qui a passionné tout un auditoire lors d’un congrès de la CFDT-Santé, en parlant d’un cinquième pilier central de la sécurité sociale, le  « cinquième risque ». Qui est le chantier du risque dépendance au vue du vieillissement de la population et de la durée de vie qui s’allonge avait-il dit. Et le docteur Catteau insistera même sur la dépendance des personnes âgées, qui est dès aujourd’hui un défi médical, social et financier…Car « bien vieillir est un merveillement » conclura t-il. Finalement, il est cette lumière qui ne s'éteint jamais.

Jean Claude Comorassamy



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers