sak ifé nout jordu ék nout demin

Au Tampon l’Education n’est pas une priorité. TAK refuse 1 million d’euros pour la réussite de nos enfants


Politique
Vendredi 21 Août 2015

Lors du conseil municipal du Tampon du mercredi 19 août, au lendemain de la rentrée scolaire 2015, les élus socialistes ont présenté une motion pour défendre, encore une fois, l'élaboration d'un Projet Educatif Territorial (PEDT) pour nos enfants. L’objectif du Projet éducatif est la réussite de nos enfants. Il permet une égalité des chances par l’accès aux activités de découvertes sportives, artistiques et culturelles.


Le Tampon fait partie des 4 communes n’ayant pas transmis de projet éducatif alors même que cela est de la compétence de la mairie! Pourtant 11 communes réunionnaises ont déjà fait valider leur Projet éducatif par le Rectorat  9 sont en cours de  signature.

Les conséquences sont très graves pour nos enfants et en plus le Tampon refuse 1 million d’euros de subventions de l’Etat destinés à l’organisation des activités périscolaires (après l’école).
Nous avons donc proposé au maire de voter pour la mise en place d’un Projet éducatif et ainsi éviter de perdre ces subventions mais les élus de sa majorité ont voté contre. Aucune action en direction du périscolaire ne sera donc mise en place encore cette année. 

Depuis l’année dernière, il y a une véritable inégalité selon les écoles. Certaines, par le biais de l’USEP (Union sportive de l’enseignement du premier degré), proposent aux enfants de l’escalade, de l’escrime, de la danse de 15h15 à 16h, quand d’autres proposent une simple garderie durant laquelle l’enfant sera assis devant une feuille à attendre. Je dis non à ces inégalités! Tous les enfants ont le droit aux mêmes activités! 

Nous ne pouvons plus accepter le refus obstiné de la municipalité de s’emparer de  mesures bénéfiques pour  l'égalité des chances, l'éducation, l'épanouissement de nos enfants. Et pourtant, nous savons que très peu d'enfants bénéficient aujourd'hui d'activités péri-éducatives telles que chant, danse, théâtre, tennis… dans des associations ou des clubs. Ces activités ont un certain coût et les familles les plus modestes n'y ont pas forcément accès. L’éloignement des lieux de pratique et la rareté des transports sont un obstacle supplémentaire. 

Durant le conseil municipal, on a entendu le premier adjoint dire que « c'est pour courir derrière ballon, faire du macramé, ou jouer aux cerceaux »: ces propos dénigrent le sérieux des animateurs en leur enlevant toute la réflexion sur leur pratique et dénotent une conception archaïque de l’animation et de l'éducation.
 
Il est donc fondamental que la commune mette en place ce projet le plus tôt possible pour qu’il bénéficie ainsi à tous les enfants du Tampon et dans toutes les écoles, dès cette année 2015.

Ce refus politicien de la municipalité me paraît inacceptable d'autant plus qu’en travaillant avec le riche tissu associatif tamponnais et les associations d'éducation populaire, un grand nombre d'activités périscolaires, de qualité, pourraient être facilement organisées: langues, lecture, échecs, informatique, arts plastiques, musique, natation, équitation…

De plus la création d'un Projet éducatif serait une solution d'emplois pour les jeunes, dans l'animation, les activités artistiques et le sport. Rappelons que là aussi le gouvernement prend en charge les emplois d'avenir à hauteur de 90%. Il est vrai que le maire du Tampon méprise les jeunes en emplois d’avenir, rappelons qu’il les a licenciés en 2014 et que la mairie a été condamnée à leurs verser près de 38 000 euros.

Il est vrai que la mission de la Collectivité est d’assurer le bon fonctionnement des établissements scolaires: chauffage, réhabilitation et équipement des écoles... mais un Projet éducatif  est une  volonté politique ambitieuse pour réduire les inégalités et permettre l’épanouissement de notre jeunesse, la réussite de nos enfants pour les aider à préparer leur avenir. 

Député de la Réunion
                                            

INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue