sak ifé nout jordu ék nout demin

Aline Murin-Hoarau : "Sainte Suzanne 2014"


Politiblog
Jeudi 7 Mars 2013

« La femme est l'avenir de l'homme..» disait Aragon… Je pense que l'avenir se construit surtout avec les hommes et les femmes.

Le combat pour l’émancipation de l'être humain ne date pas d'aujourd'hui.
De tout temps la femme a apporté sa contribution pour la sauvegarde de l'espèce humaine.
De tout temps elle a été complémentaire de l'homme comme l'homme a été complémentaire de la femme.


Qu'on soit de droite ou de gauche, hommes et femmes, nous avons tous à apporter à la vie politique de la cité.
L'approche que la femme a de la politique est démocratique, participative et consensuelle. 
Notre «collectif des femmes en politique», est un espace de réflexion. Au sein de ce groupe, c’est l'occasion de démocratiser le pouvoir en essayant de l'utiliser à bon escient. 
Ce qui fait souvent défaut aujourd'hui dans la vie politique en général. 
Nos politiciens locaux, maires et députés, entendent t-ils encore les cris de souffrance du peuple ? 
Ils se retrouvent discrédités et rejetés par le peuple qui se détourne alors des urnes. 
  
Je souhaite pour mon peuple un nouveau rêve. 
Que demain nous puissions avoir accès à des conditions de vie dignes et décentes par…
* Un habitat respectueux de nos valeurs culturelles et adaptées à notre territoire.
* Une place pour chacun de nous dans la société. Nous devons retrouver le chemin de notre dignité dans cette société réunionnaise.
* L'aspiration à une bonne santé en se nourrissant de produits de qualité développés à notre échelle et par nous mêmes. 
* Une île propre. Si elle paraît sale, c'est par ce que nous sommes submergés par des déchets qui arrivent par conteneurs. Ce n'est pas normal !
Il faut que cela s’arrête. Ceux qui nous imposent, que leurs emballages deviennent nos déchets, doivent repartir avec. Nous devons être respectueux de notre environnement, le protéger, le préserver. Nous devons traiter moins d'ordures. Stop aux emballages superflus… 
Les C.E.T. sont des inventions liés à la surconsommation, il faut trouver des solutions pérennes qui correspondent à notre milieu et à nos besoins. 
 
Ce rêve réunionnais doit aussi passer par des changements de comportements… 
* Une société où l'enfant n'est plus considéré comme un revenu, mais un adulte en devenir qui doit recevoir une éducation respectueuse de nos valeurs culturelles. 
* Nos pépés et nos mémés doivent reprendre leur place qui n'est sûrement pas à l'hospice. Ce sont les passeurs de nos savoirs. 
* Notre agriculture doit servir à nourrir notre peuple mais pas seulement à nous saouler et à garnir les boutiques d'ivrognes. 
Je dis halte à la monoculture de la canne qui occupe beaucoup d'espaces et nous oblige à importer notre nourriture.
Je dis stop à la consommation outrancière que nous subissons aujourd'hui. 
 
*Quant à notre industrie touristique, elle doit être portée par tous les Réunionnais sans aucune distinction. Nous pouvons tous être des acteurs de cette industrie. Le tourisme est un moteur économique, il faut l'entretenir pour que chacun d'entre nous puisse en tirer profit.
 
* Enfin il est hors de question de se renfermer sur soi. Nous devons nous ouvrir sur le monde ! Mais dans le cadre d' une ouverture choisie et consentie qui va contribuer à favoriser le développement de notre territoire. 
L’Europe, est une chance car elle nous permet d'avoir des aides et de nombreuses facilités supplémentaires pour appréhender le monde qui nous entoure. 
En échange l’Europe est présente dans l'Océan Indien, chez nous. 

Tous ces points évoqués, je les inscrits je les retiens pour alimenter les rêves qui feront de nos jeunes des êtres responsables pour une société réunionnaise plus juste. 
  
Il est grand temps de redessiner cette nouvelle société réunionnaise. Nous voyons et subissons tous les jours les limites des systèmes importés pour des intérets autres que les notres. 
C'est pour aller vers ce mieux être que je veux faire partie de l'équipe qui va gérer Sainte Suzanne et La Réunion dans les années à venir. 
  
Hommes et femmes sont liés dans leur avenir.
 
Ni plus ni moins mais oh combien complémentaires !
Nous devons ensemble construire notre avenir. 

 

Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 09/03/2013 10:04
" La femme est l'avenir de l'homme..» disait Aragon… Je pense que l'avenir se construit surtout avec les hommes et les femmes " dixit Aline Murin-Hoarau , TEGO donne un enseignement pourquoi les femmes en politique ne percent pas , on sait que 10% de Femmes s'investissent mais quand à choisir une femme pour diriger un pays , une collectivité 70% de votants refusent , l'exemple de Ségolène ROYAL à la présidentielle de 2007 , et le choix du PS en 2012 lors de la primaire pour Martine AUBRY-BROCHEN , c'est ainsi . Pourquoi TEGO ne vote pas pour Mme Aline Murin-Hoarau s'il était électeur à Sainte Suzanne aux municipales de 2014 parce qu'elle n'a pas la cuirasse d' un Nassimah DINDAR Mangrolia , d'un Igèt ' BELLO qui se comportent comme un homme ! C'est le constat que fait TEGO mais il est contre le système politique de ces 2 dames .

2.Posté par SANSON Franck le 09/03/2013 10:20
Un souffle de renouveau, d'intégrité, d'altruisme et d'engagement pour les habitants de Sainte Suzanne avait été perceptible lors de l'évincement, par la justice, du maire actuellement remis en place par on ne sait miracle ou plutôt tragédie...Sorti par les " Naco" et revenu par une simple fenêtre, sans gloire cependant...

Mme. PAUSE, première intermittente (oserai-je dire du spectacle...?) à la magistrature suprême de la ville et M. ALAMELOU, qui prétendaient tous deux s'inscrire dans une logique de changement, ont malheureusement cédé aux sirènes promises par leur soi-disant opposant d'alors et ancien maire déchu.

Un peu à l'instar d'une Communauté internationale qui en son temps à dépecé et s'est partagée une partie de l'Europe de l'Est, préparant par là même, les conflits de demain, nos trois postulants sont devenus entre temps "copains comme larrons en foire". Ils se sont partagés les rôles, les directions et les services de la cité sainte suzannoise, sans consultation honnête, se servant avant de servir, grâce au jeu des alliances contre nature mais assurément au détriment des Sainte Suzannois.

Les citoyens sainte suzannois souhaitent aujourd'hui avoir à leur tête une équipe désintéressée, compétente, disponible et ô combien attentionnée. Focalisée avant tout, sur les problèmes de la cité. Une équipe qui applique une politique honnête, clairvoyante et discutée au sein même des conseils municipaux. Des mesures nouvelles de démocratie participative pourront être envisagées.
Créer ainsi au niveau de la ville, un véritable laboratoire de meilleure gouvernance et de respect de la Démocratie ne pourra être que novateur et participera au rayonnement démocratique et républicain de Sainte Suzanne. Nous pouvons devenir un exemple à suivre...Il faut y croire.
De même, faut-il considérer qu'être élu ne veut pas dire se servir mais servir ceux qui vous ont élus. les servir, dans leurs différences et leurs ressemblances.

Une femme comme Aline MURIN-HOARAU, à la tête d'une équipe ouverte aujourd'hui à toutes les idées, de gauche comme de droite et n'ayant eu aucun remord à quitter l'armure et la discipline, souvent dogmatique et intéressée des partis politiques, traduit bien cette volonté de "vrai changement" de la gouvernance d'une ville, ainsi que la prise en compte immédiate des problèmes des habitants de Sainte Suzanne.

Aline MURIN-HOARAU se distingue pour n'être la subordonnée de personne, d'aucun parti et ne promettra rien à personne si ce n'est à la population de Sainte Suzanne, seule vraie boussole qui lui donnera régulièrement le cap.

Bonne chance à Aline MURIN-HOARAU.

FS

3.Posté par créole le 12/03/2013 16:38
Que racontez-vous Mr Sanson?
Gironcel, Pausé et Allamelou seraient redevenus copains? Je croyais les deux derniers cités, dans l'opposition.D'où tenez-vous cette information?
Rappel:
En 2008:Mr Gironcel a conduit une liste sur laquelle on pouvait trouver Mme Pausé, Mr Allamélou et Mme Murin Hoareau.
Gironcel a été viré par la justice, Pausé a pris sa place.
En 2012, Gironcel a provoqué une nouvelle élection. En face de lui, il y avait entre autres deux listes (une conduite par Pausé, une autre par Allamélou). Au 2 ème tour Pausé et Allamélou se sont alliés. La liste de Gironcel a eu la victoire. Pausé et Allamélou se sont retrouvés dans l'opposition. Pouvez-vous nous dire où se situait Mme Murin Hoareau au cours de ces élections? Vous avez oublié? J'ai peur de me tromper, rafraîchissez-moi la mémoire.

Je ne connais pas cette dame, elle a certainement du charisme, mais, je trouve qu'elle crache beaucoup sur ce qu'elle a contribué à mettre en place. Un exemple: sa diatribe à propos du stade en eaux vives. Lorsqu'elle était avec Gironcel, elle avait approuvé ce projet. On la voit toute souriante su la photo souvenir de la pose de la première pierre sous le majorat de Mme Pausé.
Nous qui sommes dans l'opposition, la vraie, nous seuls avons le droit de montrer notre désapprobation à propos de cette réalisation.
Vous me faites bien rigoler quand vous évoquez le partage des responsabilité, des rôles. Vous avez raison mais vous vous trompez dans le scénario et la distribution.

Comme vous j'attends une vraie politique faite pour la population. Je devrais parler au passé, car j'ai perdu mes illusions depuis longtemps. Hélas!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Mars 2020 - 10:16 « La fin d’un cycle et de modèle ».