sak ifé nout jordu ék nout demin

Alain Armand sur la liste des Verts ? Ibrahim Dindar et Bachil Valy sur la liste de Jean-Paul Virapoullé ?


Édito
Dimanche 4 Septembre 2011

Les Verts face à un dilemme : faut-il ouvrir leur liste à Alain Armand ? Certains écologistes font même le forcing pour que le conseiller municipal de Saint-Denis soit en deuxième position, à la place de Jean-Alain Cadet, secrétaire régionale de la section locale d'EELV. "Ce serait une grave erreur de stratégie", répondent les opposants à "cette ouverture".


Alain Armand sur la liste des Verts ? Ibrahim Dindar et Bachil Valy sur la liste de Jean-Paul Virapoullé ?
Les Verts craignent-ils qu'Alain Armand et ses proches "instrumentalisent" leur parti et ce dans l'optique des Législatives 2012 ? La question est posée depuis que des écologistes tentent de convaincre le bureau régional, de l'intérêt d'avoir Alain Armand sur la liste des Verts. D'une part, "la carte de visite de l'intéressé n'apportera rien à notre liste".

D'autre part, "nous avons surtout le sentiment que cet individu est en quête d'un parti ou d'un  mouvement politique pour préparer les Législatives 2012. Nous croyons qu'il est aussi à la recherche de légitimité pour se relancer politiquement". Plusieurs écologistes ne veulent pas qu'"Alain Armand se sert d'Europe Ecologie Les Verts, à des fins personnelles". Qui aura le dernier mot ? Réponse sans doute cette semaine.

A Droite, les rumeurs, les "ragots" et les paris sur le nom des troisième et cinquième de la liste de Jean-Paul Virapoullé et Anne-Marie Payet vont bon train. Le nom de deux centristes : Ibrahim et Bachil Valy reviennent le plu souvent. Ces deux conseillers généraux de la majorité départementale, ne semblent pas faire l'unanimité au sein de la partie de la Droite qui souhaite voter pour la liste de Jean-Paul Virapoullé et Anne-Marie Payet.

De leur côté, les sénateurs sortants n'ont toujours pas levé le voile sur les autres noms de leur liste. Les deux parlementaires entretiennent également le suspense. Ce suspense peut-il jouer en leur faveur. Réponse le 25 septembre.




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par petite citoyenne le 05/09/2011 06:22
c'est à n'y rien comprendre : Bachil Valy, celui-là même qui est chez les modérés avec Dennemont, celui-là même qui marche avec TAK qui fait partie de l'Alliance maintenant, celui-là même qui a soutenu la liste de l'Alliance aux régionales, pourrait être sur la liste de Virapoullé contre la liste de Vergès ??? bizarre.. sauf si c'est juste pour servir une stratégie quelconque contre la liste Fontaine, puisque Didier Robert y est, tout sauf Didier Robert, c'est ça ?

2.Posté par Bertrand Berti le 05/09/2011 08:31
Ben voyons, Alain Armand il est élu depuis toujours, dans la continuité, c'est ce qui l'intéresse avant tout, être élu.
Peu importe les idées. Il n'est plus crédible, ne s'est même pas représenté sur son canton du Chaudron face à Annette qui lui à laisser une place sur sa liste, un poste, histoire d'être élu, encore et toujours.
Sous son nom, les derniers suffrages ne plaident pas en sa faveur. Sa technique, utiliser les verts pour avoir un quota d'électeur pour ensuite utiliser le vote des vrasi écologistes et pouvoir négocier une place sur une liste, car c'est clair que tout seul et tête de liste (député) il n'a aucune chance. C'est un homme seul, sans équipe, sans parti.
Alain Armand s'est éloigné des idées qu'il défendait jadis et maintenant il veut s'improviser écologiste. N'importe quoi.

3.Posté par Pierre V le 05/09/2011 14:19
Du n'importe quoi, Alain Armand n'est intéressé que par le mandat, d'où qu'il vienne. Il risque de décrédibiliser les verts ou d'être un sous marin pour le PC. En tout cas pour moi il n'est en rien un socialiste d'autant qu'ils les a dénigré au coté de paul VERGES

4.Posté par André le 05/09/2011 14:30
il doit encore " tater" le terrain bachil Valy ,il n'a pas de partis droite ou gauche du moment qu'il s'en sort gagnant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit