sak ifé nout jordu ék nout demin

2e circonscription : "Le critère déterminant sera les Municipales de 2014", a dit Didier Robert


Édito
Jeudi 15 Mars 2012

Didier Robert, au même titre que René-Paul Victoria, est secrétaire national de l'UMP. L'élu de Droite a indiqué hier que le candidat investi par l'UMP métropole doit correspondre à la volonté et à la stratégie de La Réunion en confiance. Et, le critère déterminant auquel doit répondre le représentant de la Droite sur la deuxième circonscription : sera-t-il le candidat idéal pour les Municipales 2014 ?


2e circonscription : "Le critère déterminant sera les Municipales de 2014", a dit Didier Robert
C'est ce week-end ou lundi que l'UMP Paris désignera le candidat de Droite dans la deuxième circonscription de La Réunion. Les instances nationales ont à choisir entre deux candidats : Cyrille Melchior et Sandra Sinimalé. Cyrille Melchior soutenu entre autres par Cyrille Hamilcaro, a la faveur des pronostics à Paris. Sandra Sinimalé a la préférence de Didier Robert, président de la Région Réunion et de La Réunion en confiance.

Didier Robert a depuis plusieurs mois déjà, indiqué que "Paris ne pourra imposer un candidat qui n'a pas l'aval de La Réunion en confiance". Ce critère constitue aujourd'hui un élément de désaccord entre le secrétaire national de l'UMP et les instances nationales. Le chef de file de la Droite n'a pas dévié de cette position, à ce jour. Car, il veut une candidature qui intègre sa stratégie à moyen terme.

Le président de La Réunion en confiance a fait le choix de Sandra Sinimalé, car elle est à ses yeux la meilleure candidate à Droite pour les Municipales de 2014. "Le président de la Région croit qu'en soutenant Sandra Sinimalé aux Législatives et aux Municipales, c'est une façon d'avoir la mainmise sur son père, Joseph Sinimalé qui est conseiller général du Modem".

"C'est une erreur". La Droite n'est pas unanime sur cette position. C'est le cas de Cyrille Hamilcaro qui s'est exprimé sur son site : "Seul conseiller général de droite et du centre-droit dans cette circonscription très marquée à gauche, il faudra que les partis donnent de bonnes explications pour dire qu'il n'est pas le meilleur candidat face à Huguette Bello".

Autre question : que feront Didier Robert et La Réunion en confiance, si Paris confirme la candidature de Cyrille Melchior ? Toutefois, quelle que soit la décision des instances nationales de l'UMP, l'équation de la deuxième circonscription aura au mois révélé un conflit interne à la Droite : Quelle est la place de l'UMP à La Réunion ? Quelle est la place de l'UMP au sein de La Réunion en confiance ? Et d'une manière générale, quel est le fonctionnement de la Droite en quête d'une structure plus égalitaire dans la répartition des pouvoirs et plus efficace dans ses prérogatives et représentativité  ?




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 15/03/2012 04:50
M. Jismy Ramoudou , c'est fort de café lorsque vous écrivez à l édito du jour : " Le président de la Région croit qu'en soutenant Sandra Sinimalé aux Législatives et aux Municipales, c'est une façon d'avoir la mainmise sur son père, Joseph Sinimalé qui est conseiller général du Modem " . Je n' ai pas pour habitude de parler au nom de quiconque , mais s'agissant de M. Loulou SINIMALE , je reste hyper dubitatif sur votre certitude en écrivant ainsi , moi le Centriste Canal Historique !

2.Posté par Guillaume le 15/03/2012 12:17
Melchior va être choisi , il va perdre et Sinimalé aura un boulevard pour les municipales cqfd

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit