sak ifé nout jordu ék nout demin

​Vols de palmiers au Tampon : La municipalité dépose plainte


Citoyen
Jeudi 4 Juin 2015

Le fleurissement et l’embellissement des espaces publics contribuent au cadre de vie des Tamponnais et à la réputation du Tampon connue et reconnue comme ville fleurie.
Malheureusement, les efforts de la municipalité se heurtent parfois à des actes de vandalisme. Ainsi, ces dernières semaines, à deux reprises, dans la nuit du 21 au 22 mai et dans la nuit du 30 mai au 1er juin, une dizaine de palmiers fraîchement plantés ont été dérobés.


Le dernier vol a eu lieu au 19ème km, à proximité du lotissement Harry Payet, qui vient d’être inauguré et pour lequel un effort particulier a été consenti pour la végétalisation et l’embellissement.

Le ou les auteurs de ce vol ont fit main basse sur 5 ptyschosperma élégans et deux caryota queue de poisson. Au delà du préjudice financier qui se monte à environ 1 300 euros, c’est toute la population qui est victime de ces actes inqualifiables pour lequel plainte a été déposée auprès de la gendarmerie de la Plaine des Cafres.
L’engagement de la municipalité dans l’embellissement et le fleurissement de la commune est autant financier (plusieurs centaines de milliers d’euros par an) qu’humain (près de 400 personnes) et matériel (quatre pépinières).

Chaque année, ce sont 118 000 plantes à massif qui sont plantées dans les ronds points et autres places publiques, ainsi que 800 palmiers,  et 30 000 arbustes. La municipalité met également l’accent sur la plantation d’arbres endémiques (plus de 200 par an), avec un effort particulier sur les arbres mellifères, notamment le tan rouge  qui devrait être planté à grande échelle (plus de 100 000) dans les prochaines années à partir des semis qui sont actuellement en cours de préparation dans les pépinières communales.

INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN