sak ifé nout jordu ék nout demin

​Un génocide par le chômage et ou la déportation


Politique
Lundi 18 Juillet 2016

Comme à La Réunion, en Martinique aussi le système colonial installe ses migrants dans la colonie, avec plus ou moins la bénédiction de ses élus, de véritables béni wiwi. Comme pour le poste de Sudel Fuma à l’université de la Réunion ou le pouvoir entendait par Rochdi interposé, placé une nantaise. Rebis en Martinique, le pouvoir colonial, par son ministère de l’agriculture, débauche, sous faux prétexte une Martiniquaise de son poste d’infirmière qu’elle occupait depuis 16 ans, depuis la création du LPA en question au profit d’une française.


Il est plus qu’évident que c’est bien notre situation de colonisé qui permet à l’Etat français de se comporter ainsi  envers ses « sujets »  dans la colonie maquillée en département.

18 Juillet 2016

Le  M.A.R :  J. Claude Barret

UNE INFIRMIERE DU LPA DU ROBERT ECARTÉE AU PROFIT D’UN TITULAIRE VENU DE FRANCE

INFOS NATIONALES de Martinique 10 au 17 / 07 / 2016 


Marie-Andrée Concy, 53 ans, employée modèle, occupe le poste d’infirmière au Lycée Professionnel Agricole du Robert depuis sa création en l’an 2000. Après 16 années d’ancienneté et malgré qu’elle soit titulaire d’un contrat à durée indéterminée, elle a été purement et simplement écartée par le ministère français de l’agriculture au profit d’une titulaire Française sous prétexte de dé-précarisation. Les syndicats qui la soutiennent, le SEA-UNSA, le Snuipp-FSU et la CDMT dénoncent un scandale qui n’est pas isolé.

Ci-dessous, le communiqué de soutien publié par le mouvement citoyen « Nou Pèp La »


« Nou Pep La  apporte son soutien total à la lutte de Mme Marie-Andrée CONCY, infirmière au Lycée agricole du ROBERT qui s’est vu signifier son remplacement sur son poste par une personne mutée depuis la France alors qu’elle bénéficie d’un contrat à durée indéterminée. Bien que l’engagement et la compétence de Mme Marie-Andrée CONCY soient unanimement reconnues par la communauté scolaire (élèves, parents…), l’administration s’est, une nouvelle fois, empêtrée dans sa logique de substitution des compétences Martiniquaises.  Nous tenons à saluer la mobilisation victorieuse des organisations syndicales qui a permis d’obtenir une avancée pour ce dossier. En revanche, ne pouvons que constater la trop faible mobilisation des élus sur une question aussi cruciale que celle de l’emploi de nos compatriotes.
Cette première victoire ne doit cependant pas nous conduire à baisser la garde car il ne s’agit pas d’un cas isolé mais d’un problème général qui remet en question un droit que Nou Pep La considère comme fondamental, celui de vivre et travailler au Pays. A l’heure ou toute une génération d’agents publics se prépare à partir à la retraite, ce vivier d’emplois doit d’abord profiter à ceux qui, ici comme dans l’émigration, en sont privés. Notre vigilance et notre mobilisation doit l’imposer !

Pour le secrétariat de Nou Pèp
La, le Porte  - Parole,  Marcelin NADEAU
Le Lamentin, le 10 juillet 2016 »

INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 19/07/2016 08:45
En Martinique aussi, le pouvoir colonial « blanchit », comme le voulait le sinistre Mesmer les postes d’encadrement au détriment des populations locales. Il ne peut échapper à personne de sensé que l’Etat français nous considère dans la colonie comme des merdes, et nous défèque dans la gueule. On trouve encore, des saltimbanques anticolonialistes de kalbanon, des godiches, "biens civilisés et bien éduqués" qui refusent la nécessité de remettre en questions le statut néocolonial de notre pays départementalisé en 46 . Ainsi le kolonial triomphe à la Réunion comme en Martinique. Le kolonizé li sar touzour ko/Q, sirtou kan li lé konsantan pou in bol lantiye... pou rale dosi son koukoune la mizère. Plus que jamais une mobilisation consciente et nationale s'impose pour noute drwa de travayé é vive dann noute péyi

2.Posté par Sortons de la France et son UE. le 27/07/2016 21:30
La politique kolonial actuelle est très simple: " kreol deor, zorey dedan".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue